Cinq ans de prison pour un espion russe en Estonie

  11 Septembre 2019    Lu: 724
Cinq ans de prison pour un espion russe en Estonie

Un tribunal estonien a condamné à cinq ans de prison un ressortissant russe accusé d'espionnage pour le compte de Moscou, selon un document judiciaire, dans la dernière d'une série d'affaires impliquant la Russie dans les pays baltes.

L'homme n'est identifié que par ses initiales A. A., décrit laconiquement comme ressortissant russe ayant reçu une formation secondaire, selon un document de la cour consulté mercredi par l'AFP. Il avait été arrêté en mai 2019 puis accusé d'espionnage, selon le document. Un tribunal régional de Tallinn l'a déclaré coupable le 29 août, le condamnant à cinq ans de prison et une amende de 1300 euros.

Le service estonien de contre-espionnage ISS a refusé de commenter l'affaire, indiquant qu'il continuait d'explorer des pistes identifiées à l'époque. L'Estonie a arrêté au moins 15 personnes recrutées par le renseignement militaire russe GRU et par le service de sécurité FSB au cours des dernières années, selon l'agence de presse BNS. Tallinn et Moscou ont aussi échangé plusieurs espions condamnés ces dernières années.

Un autre pays balte, la Lituanie, a annoncé à la fin de l'année dernière avoir démantelé un réseau d'espionnage local travaillant pour la Russie et mis en prison plusieurs Lituaniens reconnus coupables d'espionnage pour le compte de Moscou. Le déclenchement de la crise ukrainienne en 2014 a fait monter les tensions entre les pays baltes et la Russie, dont les origines remontent à l'époque soviétique.

L'Estonie, la Lettonie et la Lituanie ont recouvré leur indépendance au moment de l'effondrement de l'Union soviétique en 1991 et ont rejoint l'Union européenne et l'Otan en 2004, suscitant de vives critiques de la part de Moscou. (AFP)


Tags: Estonie   espion