Allemagne : Ursula von der Leyen s'en va sur un air des Scorpions

  16 Août 2019    Lu: 233
Allemagne : Ursula von der Leyen s

La future présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen a choisi «Wind of change» des Scorpions, une ballade emblématique de la chute du Mur, pour sa cérémonie officielle de départ jeudi à Berlin.

La chanson de ce groupe de rock de Hanovre, dans le nord de l'Allemagne, a été interprétée par la fanfare de l'armée allemande au cours d'une cérémonie d'honneurs militaires à laquelle assistait notamment la chancelière Angela Merkel.

Cette célébration, la plus prestigieuse de l'armée, est aussi traditionnellement organisée pour le départ des chefs de l'Etat et des chanceliers. L'invité d'honneur peut demander quelques morceaux musicaux de son choix à la fanfare de la Bundeswehr. «Wind of change» (littéralement «Vent du changement») est devenu un hymne à la paix après la chute du Mur en 1989, dont l'Allemagne s'apprête à fêter le trentenaire cet automne.

Ursula von der Leyen, qui a passé le relais au ministère de la Défense à la dauphine de la chancelière Annegret Kramp-Karrenbauer, «n'a sans doute pas choisi la chanson parce qu'elle était un succès mondial d'un groupe qui vient de la région de Hanovre comme elle», a jugé son chanteur Klaus Meine dans un entretien avec l'agence de presse DPA jeudi. «La chanson a une signification plus profonde, en particulier pour ses nouvelles fonctions à la tête de la Commission européenne», a-t-il estimé. «Le rêve de paix continue à vivre de génération en génération», selon lui.

La responsable, manifestement émue, a aussi voulu écouter l'«ode à la joie» de la 9e symphonie de Beethoven, l'hymne européen, et l'«Ave verum» de Mozart. Son prédécesseur Thomas de Maizières avait quelque peu surpris lui aussi en choisissant «Live is Life», chanson du groupe pop autrichien Opus, pour sa grande fête de départ. Avant lui, Karl-Theodor zu Guttenberg, poussé à la démission pour avoir plagié sa thèse de doctorat, avait jugé approprié le classique du rock «Smoke on the Water» de Deep Purple.


Tags: Allemagne