Moscou convoque un diplomate américain pour «ingérence» en faveur de l'opposition

  09 Août 2019    Lu: 259
Moscou convoque un diplomate américain pour «ingérence» en faveur de l

La Russie a convoqué ce vendredi un diplomate de l'ambassade des Etats-Unis à Moscou pour protester contre ce qu'elle considère comme une «ingérence» en faveur de l'opposition via des messages sur la manifestation de samedi dernier, réprimée par la police.

Moscou reproche à l'ambassade américaine d'avoir publié sur son site internet et son compte Twitter des informations concernant cette manifestation exigeant des élections libres, non autorisée par les autorités russes. Ces messages intimaient notamment aux citoyens américains présents en Russie d'éviter la zone et comportait un plan du circuit de la manifestation. Le ministère russe des Affaires étrangères a dénoncé une «propagande en faveur de la participation» à la manifestation et «une tentative d'ingérence dans les affaires internes» du pays. La Russie avait déjà convoqué jeudi une diplomate allemande pour dénoncer ce qu'elle considère comme des «appels directs à manifester» de la part de la chaîne allemande Deutsche Welle sur les réseaux sociaux. La diplomatie russe avait là aussi fustigé une «ingérence» et une «enfreinte aux normes et à l'éthique journalistique».

Les autorités russes sont confrontées depuis des semaines à l'un des mouvements de contestation les plus importants depuis le retour de Vladimir Poutine au Kremlin en 2012. L'opposition réclame que ses candidats soient autorisés à participer aux élections locales du 8 septembre. Plusieurs manifestations ont été organisées à Moscou et fermement réprimées par les autorités: les deux derniers rassemblements se sont soldés par plus de 1.000 interpellations, tandis que la quasi totalité des figures de l'opposition ont reçu de courtes peines de prison.

Après la répression de la dernière manifestation samedi, la porte-parole de l'ambassade américaine à Moscou a dénoncé sur Twitter la «restriction des droits des citoyens russes à s'exprimer». Une nouvelle action de protestation, cette fois autorisée par les autorités, est prévue pour samedi à Moscou. (AFP)


Tags: EtatsUnis   Russie