Que sont devenus les drapeaux américains plantés sur la Lune ?

  15 Juillet 2019    Lu: 201
 Que sont devenus les drapeaux américains plantés sur la Lune ?

Au total, entre la mission Apollo 11 et Apollo 17, les Américains se sont rendus six fois sur la Lune - la mission Apollo 13 étant restée célèbre pour son retour forcé sur Terre après une grave avarie.

Un symbole à terre

Et à chaque voyage, son drapeau: les astronautes de la Nasa ont donc planté six drapeaux américains sur notre satellite.

Qu'en reste-t-il ?

Du premier et plus célèbre d'entre eux, rien: planté trop près du module lunaire de la mission Apollo 11, il a été couché et sans doute détruit, lors du départ du LEM de notre satellite, comme Buzz Aldrin l'a - tardivement - reconnu.

Cinq drapeaux toujours là!
En revanche, les cinq drapeaux qui lui ont succédé seraient toujours là. En tout cas ils l'étaient en 2009, à l'occasion des quarante ans de la mission Apollo 11.

D'après les images d'une caméra de reconnaissance orbitale autour de la Lune (LROC), "il est certain que les [cinq autres] drapeaux américains sont encore debout et produisent une ombre sur tous les sites d’alunissage", explique Mark Robinson, analyste à la Nasa.

Voici par exemple les "restes" des missions Apollo 16 et 17, les deux dernières ayant envoyé des hommes sur la Lune, en 1972:

UV et rudes températures

Cette caméra montée sur le Lunar Reconnaissance Orbiter (LRO) a permis d'obtenir des informations visuelles très détaillées grâce à ses objectifs à grand angle et ses zooms: "J’ai été personnellement assez surpris que les drapeaux aient survécu aux rayons ultraviolets et aux températures assez rudes à la surface de la Lune. Mais à quoi ressemblent-ils maintenant? Les couleurs sont peut-être un peu passées", avait conclu Mark Robinson.

Dépourvu d'atmosphère, notre satellite affronte des températures qui oscillent entre -170°C (pendant des nuits qui durent plus de 14 jours "terrestres") et 120°C (le jour, qui dure aussi longtemps). De quoi mettre n'importe quel objet à rude épreuve.

Sans doute, donc, les couleurs des drapeaux américains restés sur la Lune sont-elles un peu passées... 

Le Progrès


Tags: Apollo   univers