Un palace vieux de 3.400 ans émerge des eaux en Irak

  03 Juillet 2019    Lu: 706
 Un palace vieux de 3.400 ans émerge des eaux en Irak

À la faveur de la sécheresse et d'une décrue des eaux, les vestiges d'un ancien palace ont émergé du réservoir du barrage de Mossoul, au nord du Kurdistan en Irak. Il avait été englouti lors de la construction du barrage en 1980 avant que les archéologues n'aient eu la possibilité de l'explorer.

Grâce au niveau exceptionnellement bas des eaux, une équipe irako-allemande a pu pénétrer dans le palace et a découvert de nombreuses pièces, tablettes en argile et peintures murales. Appelé Kemune, le site date de l'empire Mittani, qui a dominé une grande partie de la Mésopotamie et de la Syrie entre les XVe et XIVe siècles avant J.-C.

« C'est l'une des plus importantes découvertes archéologiques des dernières décennies dans la région », se félicite l'archéologue kurde Hasan Ahmed Qasim qui a dirigé les fouilles. Le palace comprend huit pièces avec des murs intérieurs massifs en briques allant jusqu'à deux mètres d'épaisseur et deux mètres de haut. « Nous avons également trouvé des restes de peintures murales dans des tons vifs de rouge et de bleu, témoigne Ivana Puljiz, de l'Institut d'études du Proche-Orient ancien de Tübingen (IANES). Ces peintures étaient typiques des palaces à cette époque, mais il est rare d'en voir d'aussi bien conservées. » Kemune a été construit sur un monumental mur de terrassement en briques de terre pour stabiliser le terrain en pente. Surplombant la vallée du Tigre, « le palais devait offrir un spectacle impressionnant », relate Ivana Puljiz.

Le palace est construit sur un immense terrassement en briques de terre. © Université de Tübingen, eScience Center, Kurdistan Archaeology Organization 

L'une des tablettes en écriture cunéiforme indique que Kemune faisait très probablement partie de l'ancienne ville de Zakhiku, mentionnée dès l'âge du Bronze moyen (vers 1800 av. JC) et que celle-ci existait depuis au moins 400 ans. « L'Empire Mittani est l'un moins bien connus du Proche-Orient, explique Ivana Puljiz. Même sa capitale n'a pas encore été identifiée. La découverte de ce palais est donc d'une grande importance. »

Futura Sciences


Tags: Irak