Arménie:  En 1988, 49928 familles azerbaïdjanaises ont été expulsées de leurs foyers natals 

  20 Juin 2019    Lu: 478
  Arménie:   En 1988, 49928 familles azerbaïdjanaises ont été expulsées de leurs foyers natals 

Les changements et le remplacement des noms des villages et des districts (231 villages et districts) par les noms arméniens sur les territoires de l’Azerbaïdjan de l’Ouest appellé aujourd’hui la République d’Arménie, et d’autres pressions démographiques contre la population azerbaïdjanaise, ont entamé depuis l’établissement de la République d’Arménie (1920 – 1930) et est arrivé à son paroxysme en 1988.

En 1988, 49928 familles azerbaïdjanaises (250 000 Azerbaïdjanais) ont été expulsées de leurs foyers natals (des 172 villages azerbaïdjanais, 89 villages mixtes et 6 villes de l’Azerbaïdjan de l’Ouest (actuelle République d’Arménie). Pendant cette expulsion, 226 Azerbaïdjanais ont été tués par les Arméniens (suite au tir du feu, l’accident délibéré de voiture, gelés dans les routes montagnardes, etc.) et plus de 400 personnes ont été blessées. La maison et le bien de nombreux Azerbaïdjanais ont été brûlés.

La période de réfugié coïncide aux mois de novembre – décembre 1988, c’est pourquoi les salaires des Azerbaïdjanais expulsés n’étaient pas payés, le revenu annuel était resté aux kolkhozes aux Arméniens, la plupart n’avaient pas pu récupérer leurs épargnes des banques, ils étaient obligés de changer leurs jardins et leurs maisons privées par les appartements de 2-3 pièces des Arméniens en Azerbaïdjan.

La valeur des biens, des bétails, des jardins et maisons des réfugiés expulsés de l’Arménie a été calculé conformément aux documents recueillis et a été estimé que des dommages causés à la population de réfugiés était 2.5 milliards de dollars. 43 789 têtes de bétail, 454 660 têtes de moutons, beaucoup de volailles et des procs aux fermes appartenant aux Azerbaïdjanais, en plus 170 centres culturels, 274 écoles, 119 bibliothèques, les centres médicaux, les écoles maternelles, les mosquées, 1381 de bâtiments agricoles, 2169 voitures, 1976 tracteurs, 3132 machines agricoles, de milliers d’hectares de vignobles et de vergers étaient restés aux Arméniens. Leur valeur a été estimée 17.5 milliards de dollars américains.

Donc, la valeur totale des dégâts matériels causés aux réfugiés est 20 milliards de dollars américains. Le préjudice moral infligé à nos compatriotes est incalculable. Les documents officiels de ceux mentionnés ci-dessus et scellés et signés par le procureur de l’URSS, par le procureur de l’Arménie SSR et les procureurs locaux de l’Arménie SSR, ainsi que les Comités exécutifs des districts, et d’autres organismes publics compétents de cette époque-là, sont stockés à la Société des réfugiés de l’Azerbaïdjan.

Youssif Gazyev, l’extrait du livre «Les mensonges, les vérités» 


Tags: Arménie