Le gaz naturel de Chahdeniz a été livré à la frontière avec l’Europe

  17 Juin 2019    Lu: 758
  Le gaz naturel de Chahdeniz a été livré à la frontière avec l’Europe

Le gaz de Chahdeniz, injecté dans le gazoduc transanatolien à la frontière turco-géorgienne le 23 janvier 2018, a été livré à la frontière de l’Europe le 15 juin, rapporte dans un communiqué la SOCAR.

Pour rappel, la cérémonie officielle d’inauguration du Corridor gazier Sud a eu lieu le 29 mai dernier au terminal de Sangatchal. Le gazoduc transanatolien (TANAP) a été mis en service le 12 juin 2018 à Eskisehir, en Turquie. Le transport du gaz en Turquie a été lancé le 30 juin dernier. L’Europe obtiendra le premier gaz azerbaïdjanais d’ici 2020.

Depuis le 30 juin dernier jusqu’à présent, plus de 1,8 milliard de m3 de gaz ont été transportés via TANAP vers la Turquie. Ce volume sera de 2 milliards de m3 d’ici fin juin et de 4 milliards de m3 avant fin 2019. La capacité actuelle du gazoduc est de 16 milliards de m3 et il est prévu de porter ce volume à 31 milliards de m3.

Au moins 99% des travaux de construction sur la deuxième phase de TANAP qui vise à acheminer le gaz vers l’Europe se sont achevés. Le gazoduc sera prêt à être connecté à TAP d’ici la fin de l’année.

Considérée comme la plus grande chaîne de gazoducs en construction dans le monde entier, le Corridor gazier Sud, long d'environ 3500 km, se compose du gazoduc du Caucase du Sud, du gazoduc transanatolien (TANAP) et de celui Transadriatique (TAP) qui devront acheminer le gaz extrait du gisement de Chahdeniz-2 de l’Azerbaïdjan vers la Turquie et puis vers l’Europe. A l’étape initiale, 6 milliards de m3 de gaz azerbaïdjanais seraient acheminés vers la Turquie et 10 milliards de m3 vers l’Europe.

Les actionnaires du projet TANAP sont les suivants : la SAF Corridor gazier Sud (51%), STEAŞ (7%), BOTAS (30%) et BP (12%). 

Azertac


Tags: gaz