Un tribunal français annule 4 autres "chartes d’amitié" signées avec le régime séparatiste du Haut-Karabakh

  12 Juin 2019    Lu: 1039
 Un tribunal français annule 4 autres "chartes d’amitié" signées avec le régime séparatiste du Haut-Karabakh

Le Tribunal administratif de la ville française de Grenoble a annulé le 11 juin les 4 autres "chartes d’amitié" signées entre leurs départements et les régions administratives dans les territoires occupés d'Azerbaïdjan, a rapporté Azvision citant armenews.com.

Le tribunal a annulé les "chartes" signées entre le soi-disant régime du Haut-Karabakh et les départements de Drôme, de Valence, de Bourg-les-Valence et de Bourg-de-Péage.

Pour rappel, le 29 mai, le Tribunal administratif de Cergy Pontoise a annulé la charte d’amitié signée entre Arnouville et Chekher, entité illégale de la région du Haut-Karabakh de la République d’Azerbaïdjan, occupée par les forces armées arméniennes en 1992.

Azvision.az


Tags: France   Haut-Karabakh