Président de l'AP de l'OSCE: Le conflit du Haut-Karabakh est un défi pour l'architecture de sécurité européenne

  03 Juin 2019    Lu: 962
  Président de l

«Les défis de l'architecture de sécurité européenne - y compris l'occupation persistante de la Géorgie, le conflit du Haut-Karabakh, l'annexion illégale de la Crimée et le conflit en cours dans l'est de l'Ukraine - exigent une plus grande coopération transatlantique et paneuropéenne»

C'est ce qu'a déclaré ce lundi le président de l'Assemblée parlementaire de l'OSCE, George Tsereteli (parlementaire géorgien), lors de la session de printemps de l'Assemblée parlementaire de l'OTAN.

«Tandis que nous nous efforçons sans cesse d’accroître la volonté politique pour mettre fin aux conflits, je vous lance un appel aujourd'hui pour continuer à user de votre influence pour participer plus activement au rétablissement de la paix et à la normalisation de la vie des gens», a souligné M. Tsereteli.

«Parce que même si la tourmente n’est qu’à la porte de l’OTAN, il est nécessaire de prendre des mesures pour éviter d’autres retombées de l'insécurité et une escalade ».

Azvision.az


Tags: OSCE   Karabakh