L'échange de prisonniers de guerre peut créer un contexte plus favorable aux négociations sur le Karabakh, MAE

  27 Mai 2019    Lu: 671
  L

"Nous sommes convaincus que l'échange de captifs et de prisonniers de guerre sur le principe du "tous pour tous" peut créer un contexte émotionnel plus favorable au progrès des négociations et à la préparation des sociétés des deux pays à la paix"

C'est ce qu'a déclaré le ministre des Affaires étrangères Elmar Mammadyarov, dans une interview accordée au quotidien russe Kommersant.

"L'Azerbaïdjan a proposé à plusieurs reprises d'échanger des personnes détenues sur le principe du "tous pour tous". L'échange des prisonniers et des prisonniers de guerre sur ce principe est généralement accepté dans la pratique mondiale et est soutenu, en particulier par les pays coprésidents du Groupe de Minsk de l'OSCE. Nous sommes convaincus que cela peut créer un contexte émotionnel plus favorable pour la poursuite des négociations et la préparation des sociétés des deux pays à la paix", a-t-il affirmé.

En ce qui concerne la mise en œuvre de voyages réels, le ministre a également noté: "Ici, il faut avant tout travailler sur des propositions précises et vérifiées, en comprenant à quel point ce sujet est sensible pour les deux sociétés, c’est-à-dire travailler pour le bien plutôt que pour le mal".

Azvision.az


Tags: Mammadyarov