Une bouteille de vin à 5.000 euros servie par erreur dans un restaurant

  18 Mai 2019    Lu: 326
Une bouteille de vin à 5.000 euros servie par erreur dans un restaurant

Un serveur de la chaîne britannique de restaurants Hawksmoor, situé à Manchester, a commis récemment une belle boulette, en servant par erreur à un client une bouteille de vin d'une valeur de 4.500 livres (environ 5.000 euros).

Heureusement pour lui, son employeur ne lui en a pas tenu rigueur.

Avec beaucoup d'humour et une pointe d'ironie, le restaurant a tout simplement déclaré sur Twitter qu'il espérait que son heureux client avait «profité de sa soirée», après avoir dégusté labouteille, un Château le Pin Pomerol, millésime 2001.

Et d'ajouter à l'attention de son serveur étourdi : «Garde la tête haute car les erreurs arrivent à tout le monde et nous t'aimons de toute façon».

Comme il fallait s'y attendre, le message du restaurant a aussitôt déclenché une série de réponses plus amusantes les unes que les autres, allant de déclarations exaltées telles que «nous devons tous aller à Manchester» à «je parie qu'ils ne savaient pas faire la différence de toute façon».

Bien sûr, plusieurs personnes ont félicité Hawksmoor pour sa générosité totale, puisqu'ils n'ont pas renvoyé le membre du personnel impliqué.

Mais alors, comment une telle erreur a-t-elle bien pu se produire ? Interrogé par les médias britanniques, un porte-parole de l'entreprise a déclaré que «la soirée avait été très animée ce soir-là et que, dans la précipitation, un membre du personnel avait confondu deux bouteilles d'un même millésime».

Will Beckett, cofondateur de Hawksmoor, a ajouté que «le vin avait été servi par inadvertance au client, sans que quiconque ne s'en aperçoive».

C'est uniquement lorsque l'un des managers présent ce soir-là s'est écrié 'Oh, ce client boit une sacrée bouteille' que le personnel a compris ce qui se passait.

Et si les clients, visiblement grisés par la qualité du breuvage, ont par la suite entrepris de commander une seconde bouteille, c'est avec tact que le directeur leur a suggéré d'en commander plutôt une autre, prenant soin de ne pas leur dire ce qui s'était passé.

De là est ensuite venue l'idée de la direction de poster un message sur les réseaux sociaux afin de les retrouver et leur dire la vérité, mais, jusqu'à présent du moins, ils n'ont pas été retrouvés, alors que plusieurs internautes ont tenté de se faire passer pour eux. En vain.

CNEWS


Tags: