Iraqi Airways annonce la reprise samedi de ses liaisons avec la Syrie

  16 Mai 2019    Lu: 450
Iraqi Airways annonce la reprise samedi de ses liaisons avec la Syrie

La compagnie nationale irakienne Iraqi Airways va reprendre à compter de samedi ses liaisons aériennes avec Damas, pour la première fois depuis le début du conflit syrien en 2011.

Iraqi Airways va rétablir à partir de samedi une liaison hebdomadaire entre Bagdad et la capitale syrienne, a indiqué aujourd'hui une porte-parole, Layth al-Rubaie, qualifiant cette reprise des rotations d'«importante», en raison notamment des liens économiques entre les pays voisins et de «la taille de la communauté irakienne en Syrie». L'annonce de cette décision a aussi été saluée par le ministère syrien des Transports sur sa page Facebook.

Le dernier vol d'Iraqi Airways entre Bagdad et Damas remonte en décembre 2011, à un moment où la Syrie s'est enfoncée dans la guerre. La plupart des compagnies aériennes internationales avaient alors interrompu leurs dessertes, et dû éviter le survol du territoire syrien. Le conflit en Syrie s'est complexifié au fil des ans et a fait plus de 370.000 morts. L'intensité des combats a toutefois grandement diminué ces dernières années, après que le régime de Bachar al-Assad, profitant du soutien russe, eut repris le contrôle de la majeure partie du territoire.

En avril, Damas a annoncé avoir à nouveau autorisé l'utilisation de son espace aérien par Qatar Airways. «L'accord est basé sur le principe de réciprocité, Syrian Air ayant continué d'utiliser l'espace aérien qatari et n'ayant jamais cessé de voler à destination de Doha», avait souligné le ministère syrien des Transports. La Syrie de Bachar al-Assad a par ailleurs été suspendue en novembre 2011 de la Ligue arabe, en raison de la tournure sanglante du conflit. Des signes de réchauffement se sont toutefois multipliés ces derniers mois avec certains pays de la région. Les Emirats arabes unis et Bahreïn ont rouvert leurs ambassades à Damas. En janvier, la Jordanie a annoncé avoir décidé de nommer un chargé d'affaires dans la capitale syrienne. Elle a aussi rouvert en octobre dernier le principal poste-frontière, vital pour les échanges économiques de la Syrie avec la région.

AFP


Tags: Syrie