Un astéroïde plus grand que la tour Eiffel frôlera la Terre un vendredi 13, selon la NASA

  02 Mai 2019    Lu: 247
Un astéroïde plus grand que la tour Eiffel frôlera la Terre un vendredi 13, selon la NASA

Dans dix ans, l'astéroïde Apophis dont la taille est comparable à celle de la tour Eiffel, se rapprochera si près de la Terre qu’il sera visible à l’œil nu, indique la NASA. L’occasion pour les chercheurs d’étudier de près le corps céleste.

En 2029, l'astéroïde Apophis, baptisé du nom du dieu égyptien du chaos et mesurant 340 mètres de diamètre se rapprochera de la Terre, phénomène particulièrement rare pour ce genre de corps célestes. Le rapprochement doit avoir lieu le vendredi 13 avril dans dix ans alors qu’Apophis passera à une distance de 31.000 kilomètres de notre planète, révèle la NASA.

Les chercheurs ont pratiquement exclu la possibilité d’un impact avec la Terre, indique l’agence spatiale. Elle affirme que ce rapprochement offrira en revanche une belle occasion d'étudier l’astéroïde en détails. La plupart des autres corps célestes qui viennent si près sont beaucoup plus petits.

«Le passage rapproché d’Apophis en 2029 sera une incroyable opportunité pour la science», a déclaré Marina Brozović, scientifique au Jet Propulsion Laboratory de la NASA à Pasadena, en Californie. «Nous observerons l'astéroïde avec des télescopes optiques et un radar. Grâce aux observations radar, nous pourrons peut-être voir des détails de la surface sur quelques mètres à peine».

La NASA précise que la distance entre l’astéroïde et la Terre sera à son minimum peu avant 18 heures (UTC−04), lorsqu’il sera au-dessus de l'océan Atlantique. Et compte tenu de sa taille, l’astéroïde sera visible sans télescope pour beaucoup d’habitants de notre planète, affirment les chercheurs.

L'astéroïde Apophis a été découvert par les chercheurs de la NASA (l'Administration nationale de l'aéronautique et de l'espace des États-Unis) en 2004. Selon les estimations, après son rapprochement avec la Terre en 2029, l’objet céleste risque de modifier son orbite. Or les spécialistes ne cessent de répéter que pour les années à venir, il n'y a aucun danger réel ou tout du moins connu de collision entre la Terre et un astéroïde.

Sputnik


Tags: astéroïde   NASA