Nigeria : 30 morts dans l'attaque de Boko Haram dans le Nord-Est

  01 Mai 2019    Lu: 229
Nigeria :   30 morts   dans l

Les habitants d'un village du nord-est du Nigeria attaqué par Boko Haram ont annoncé que neuf corps supplémentaires avaient été retrouvés, faisant passer le bilan à 30 morts.

Les jihadistes avaient attaqué lundi soir le village de Kuda (Etat d'Adamawa) et incendié des maisons. Ils avaient ouvert le feu sur des villageois en train de fuir.

Les assaillants étaient arrivés à bord de quatre camions et de plusieurs motos, dans le district de Madagali, frontalier de l'Etat du Borno, foyer de l'insurrection jihadiste.

Quand des villageois qui avaient fui sont revenus mardi pour enterrer les morts, ils ont compté 21 morts. Un peu plus tard, ils ont retrouvé les restes de neuf autres personnes. "Ils ont été poursuivis et tués en tenant de fuir en brousse", a déclaré à l'AFP le villageois Paul Waramulu.

Les deux tiers des maisons du village ont été brûlés et les réserves de céréales pillées, a-t-il ajouté.

"Le nombre total de corps retrouvés est désormais de 30", a déclaré Simon Damina, un villageois. "Le bilan pourrait s'aggraver car nous sommes toujours en train de chercher des corps".

Kuda est situé en lisière de la forêt de Sambisa (Etat du Borno), un bastion de Boko Haram à partir duquel les combattants lancent régulièrement des attaques.

En mars, les jihadistes avaient tué trois personnes et cambriolé une banque dans la ville voisine de Michika.

Les localités de la région ont été frappées à plusieurs reprises par Boko Haram depuis 2014, dont des combattants avaient pris le contrôle d'une partie du territoire avant d'être chassés par une contre-offensive menée par la Force multinationale mixte (Nigeria, Niger, Tchad, Cameroun).


Tags: Nigeria   Boko-Haram