Raid contre l'ambassade nord-coréenne à Madrid: un Américain détenu en Californie

  24 Avril 2019    Lu: 516
Raid contre l

Les Etats-Unis ont arrêté un ancien Marine soupçonné d'avoir participé en février à un raid sur l'ambassade de Corée du Nord à Madrid, a appris l'AFP de sources judiciaires.

Christopher Ahn, un Américain de 37 ans, a été interpellé le 18 avril en Californie à la suite d'une demande d'extradition formulée par l'Espagne. Les détails de cette arrestation ont été rendus publics mardi soir, quand un juge de Los Angeles a refusé de lui accorder une remise en liberté provisoire.

Il est accusé d'avoir fait partie du commando ayant fait intrusion le 22 février dans l'ambassade nord-coréenne, quelques jours avant le deuxième sommet, à Hanoï, entre le président américain Donald Trump et le dirigeant nord-coréen Kim Jong Un. Le groupe d'une dizaine d'hommes, armés de couteaux et d'armes factices, avait séquestré le personnel de l'ambassade et volé du matériel informatique avant de s'enfuir.

L'attaque, qualifiée de terroriste par Pyongyang, a été revendiquée par un groupe énigmatique, baptisé «Défense civile Cheollima» (DCC) et constitué d'opposants au régime reclus. Son chef, Adrian Hong Chang, un ressortissant mexicain installé aux Etats-Unis, a fui l'Espagne après le raid. Il a ensuite rencontré des agents de la police fédérale américaine à New York et Los Angeles, selon la justice espagnole. Il n'a pas été localisé depuis. Il aurait décidé de se cacher après avoir fait l'objet d'une tentative d'arrestation, a laissé entendre sur la chaîne CNN un avocat lié à DCC, Lee Wolosky.

Le Figaro


Tags: Californie   ambassade   Madrid