L'Ambassadeur de Turquie en Azerbaïdjan s'adresse à la diaspora arménienne

  24 Avril 2019    Lu: 1063
 L

«La Turquie a proposé à l'Arménie d'ouvrir ses archives pour révéler la vérité, et cette proposition est toujours valable», a déclaré l'ambassadeur de Turquie à l'Azerbaïdjan, Erkan Ozoral, lors de l'événement organisé sur le prétendu «génocide arménien».

E. Ozoral a déclaré que la Turquie était confrontée à la trahison des Arméniens pendant la Première Guerre mondiale: «La Turquie et l'Azerbaïdjan collaborent afin de révéler la vérité. Il n'y a rien à craindre ni à avoir honte face à notre histoire».

«L'arrivée de l'armée islamique du Caucase en Azerbaïdjan n'était pas accidentelle. Cette armée est venue en Azerbaïdjan pour empêcher le génocide de la population azerbaïdjanaise par les Arméniens. Le génocide des Azerbaïdjanais commis par l'Arménie dans les années 90 s'est déroulé sous les yeux de l'ensemble de la communauté internationale. Aujourd'hui, les auteurs de ce génocide sont considérés comme des héros en Arménie. Comment pouvez-vous expliquer l'existence de fosses communes à Anadolu, Erzurum et Gouba? Les résolutions des parlements de différents pays sur le prétendu «génocide arménien» n’ont aucune importance. Je veux leur demander de laisser les historiens étudier ce problème. Les archives des Dashnaks ne sont pas révélées. Ces archives doivent également être ouvertes afin de révéler les mensonges des Arméniens. J'appelle les chefs de la diaspora arménienne à rester à l'écart des mensonges. La vérité doit être révélée et les auteurs doivent être punis. Trente-quatre diplomates turcs ont été tués par l'organisation terroriste arménienne Asala. Les assassins de ces diplomates et les auteurs du massacre de Khodjaly doivent être punis.», a-t-il déclaré.

Azvision.az


Tags: Turquie