Le CS tiendra une session d'urgence vendredi sur le Soudan

  12 Avril 2019    Lu: 287
Le CS tiendra une session d

Le Conseil de Sécurité tiendra, vendredi, une session d'urgence pour examiner la situation au Soudan, suite à l'isolement par l'armée du président soudanais, Omar el-Béchir, et son arrestation et le début d'une période transitoire de deux ans.

L'ambassadeur britannique adjoint à l'ONU, Jonathan Allen, a déclaré aux journalistes que "le Royaume-Uni, la France, la Pologne, la Belgique et l'Allemagne ont appelé à une session d'urgence vendredi, pour discuter de la situation au Soudan".

L'ambassadeur britannique a exprimé la préoccupation de son pays au sujet de la situation actuelle au Soudan, soulignant que les pays appelant à la session, n'ont pas encore eu de décisions ou de déclarations sur l'évolution de la situation au Soudan.

Plus tôt dans la journée de jeudi, le ministre de la Défense, Awad Mohammed bin Ouf, a annoncé la destitution et l'arrestation du président soudanais Omar el-Béchir après une intervention de l'armée qui s'était emparée du siège de la télévision et de la radio soudanaises publiques. 

Il a décrété l'état d'urgence pour trois mois et un couvre-feu d'un mois à partir de la soirée de jeudi. 

La Présidence et le Parlement ont été dissous et la Constitution de 2005 suspendue. 

Bin Ouf a également annoncé le début d'une période de transition de deux ans, durant laquelle la gestion des affaires de l'Etat reviendront au Conseil de sécurité et à l'armée. 

AA


Tags: Soudan   CS   ONU