Trois ans se sont écoulés depuis la victoire d'avril de l'armée azerbaïdjanaise

  02 Avril 2019    Lu: 2266
Trois ans se sont écoulés depuis la victoire d

Trois années se sont écoulées depuis la victoire de l'armée azerbaïdjanaise en avril 2016.

Dans la nuit du 2 avril 2016, toutes les positions frontalières de l'Azerbaïdjan ont été soumises à des tirs nourris du côté arménien, qui utilisait des armes de gros calibre, des mortiers et des lance-grenades.

Six civils ont été tués, dont deux enfants de moins de 16 ans, et 26 personnes ont été blessées à la suite de bombardements par l'Arménie. De nombreuses installations publiques et privées ont été gravement endommagées à la suite de l'offensive, 232 maisons, 99 poteaux électriques, trois sous-stations, écoles, mosquées et autres installations ont été détruites.

Afin de supprimer la provocation arménienne et d'assurer la sécurité de la population civile, le commandement des forces armées azerbaïdjanaises a décidé de prendre des mesures d'urgence dans les directions Aghdéré-Terter-Aghdam et Khojavand-Fuzouli.

Pendant une contre-attaque rapide courte effectuée dans plusieurs sens, les unités militaires azerbaïdjanaises ont réussi à franchir la première ligne de défense des forces armées arméniennes, renforcée depuis des années, ont complètement libéré quelques collines d'importance stratégique et agglomérations.

Du 2 au 5 avril, les collines, situées autour du village de Talych, qui pourraient constituer une menace pour la région de Goranboy et la ville de Naftalan, ainsi que le village de Seysoulan, sont entièrement libérées des troupes ennemies. Afin de protéger la ville de Horadiz contre les menaces de l’ennemi, les forces armées azerbaïdjanaises ont également pris le contrôle de la colline stratégique Lélé Tépé, située dans la direction de la région de Fuzouli et permettant de garder le contrôle d’un vaste territoire. Des mesures nécessaires de renforcement sont prises, de nouvelles tranchées sont creusées et des travaux de fortification sont effectués tout au long des mêmes collines et de la nouvelle ligne de défense. En outre, un quartier général arménien a été éliminé par les forces armées azerbaïdjanaises avec des tirs précis, ce qui a coûté aux ennemis la vie de plusieurs officiers militaires de haut rang.

Au cours des opérations qui ont duré quatre jours, l'armée azerbaïdjanaise a effectivement libéré un territoire de 2 000 hectares avec des collines stratégiques qui lui ont permis de contrôler de vastes territoires de la région du Haut-Karabakh. Jusqu'à 30 chars et 15 canons appartenant aux Arméniens ont été détruits.

L'Arménie a officiellement déclaré qu'il avait perdu environ 100 soldats, tandis que d'autres sources ennemies ont marqué le nombre de morts de 300 à 500.

Les forces armées azerbaïdjanaises ont également subi plusieurs pertes.

En raison des contre-attaques réussies, l'armée azerbaïdjanaise a pris possession d'un grand nombre d'équipements militaires et d'armes des soldats arméniens en fuite. 

Les opérations militaires ont été arrêtées sur la ligne de contact entre les armées azerbaïdjanaise et arménienne le 5 avril à 12h00 (UTC / GMT + 4 heures) avec le consentement des parties.

En général, les combats d'avril ont démontré l'attention portée par le président azerbaïdjanais et le commandant suprême des forces armées Ilham Aliyev à l'armée, ainsi que l'efficacité de combat de l'armée azerbaïdjanaise et la capacité des forces armées azerbaïdjanaises à libérer les territoires occupés à tout moment.

Les victoires de l'armée azerbaïdjanaise dans les batailles d'avril ont jeté les bases de la libération des terres azerbaïdjanaises de l'occupation arménienne.

Azvision.az


Tags: Azerbaïdjan   combats   avril   Karabakh