Plateau du Golan: le Canada rejette la décision du président américain

  26 Mars 2019    Lu: 660
Plateau du Golan: le Canada rejette la décision du président américain

Le Canada a annoncé son rejet de la décision du président américain, Donald Trump de reconnaître la souveraineté d’Israël sur le Plateau du Golan qu’elle occupe depuis 1967.

D’après un communiqué du ministère canadien des Affaires étrangères, lundi, « le Canada, en application de la législation internationale, ne reconnait pas le contrôle permanent d’Israël sur le Plateau du Golan ».

La diplomatie canadienne réaffirme, dans ce communiqué, sa position, « de longue date » quant à la situation du Plateau du Golan.

« La législation internationale a interdit l’annexion par la force de territoires d’autres Etats », ajoute ce communiqué.

D’autant, plus que toute décision unilatérale se rapportant aux frontières des Etats est contraire aux fondements de l’ordre international fondé sur des normes et des standards.

La diplomatie canadienne a, toutefois, ajouté qu’Israël est un pays ami, et que le Canada défendra son droit de cohabiter avec ses voisins arabes dans la paix et la sécurité.

Le président américain Donald Trump a signé, lundi, en présence du Premier ministre israélien, Benyamin Netanyahu, un décret reconnaissant la souveraineté d’Israël sur le Plateau du Golan.

Israël a occupé le Plateau du Golan en 1967. En 1981, le parlement israélien a adopté une loi l'annexant à Israël, mais la communauté internationale considère toujours la région comme un territoire syrien occupé. 

AA


Tags: Canada   Golan   EtatsUnis