Mosquées vandalisées à Birmingham: 2 suspects arrêtés

  23 Mars 2019    Lu: 295
Mosquées vandalisées à Birmingham: 2 suspects arrêtés

La police britannique a annoncé vendredi l'arrestation de deux suspects dans l'enquête sur les actes de vandalisme dont ont fait l'objet jeudi cinq mosquées de Birmingham (centre de l'Angleterre).

Un homme de 34 ans s'est livré à la police, tandis qu'un deuxième, âgé de 38 ans, a été appréhendé par des membres de la communauté locale avant que la police ne l'interpelle, indique un communiqué de la police des West Midlands. Tous deux sont soupçonnés d'avoir causé des «dommages aggravés par des motifs raciaux», et ont été écroués. «Il s'agit d'une étape importante» dans l'enquête, menée avec le soutien d'une unité antiterroriste, s'est félicité un responsable de la police locale, Matt Ward, cité dans le communiqué.

La police avait reçu un premier signalement dans la nuit de mercredi à jeudi, vers 02h30 GMT, d'un homme brisant à l'aide d'une masse les fenêtres de la mosquée de Bichfield Road, au nord de Birmingham. Après un autre signalement moins d'une heure plus tard pour des faits similaires visant une autre mosquée, la police avait renforcé ses patrouilles à proximité des lieux de culte de la ville, et découvert deux autres mosquées vandalisées. Plus tard dans la matinée, une cinquième mosquée avait également été visée.

Après les attentats de Christchurch, en Nouvelle-Zélande, la police britannique a annoncé mener des patrouilles pour «rassurer» les fidèles à proximité des mosquées dans tout le pays.

Le Figaro


Tags: Birmingham