Christchurch: la première ministre refuse de prononcer le nom du tueur

  19 Mars 2019    Lu: 515
 Christchurch:  la première ministre refuse de prononcer le nom du tueur

La première ministre de Nouvelle-Zélande, Jacinda Ardern, a promis mardi de ne jamais prononcer le nom de l'auteur de l'attaque terroriste meurtrière contre deux mosquées et annoncé aux Néo-Zélandais qu'il tomberait sous le coup de la loi la plus stricte.

«Il fera face à la loi dans toute sa rigueur», a déclaré Jacinda Ardern lors d'une session extraordinaire du Parlement, qu'elle a ouverte avec l'expression arabe de bienvenue «salam aleikum» («la paix soit avec toi»).

Cinquante fidèles ont été tués vendredi à l'heure de la prière à Christchurch dans l'île du Sud par un suprémaciste blanc qui a diffusé en direct les images de son attaque et publié au préalable un «manifeste» raciste. «Par cet acte terroriste, il recherchait beaucoup de choses, mais l'une d'elles était la notoriété. C'est pourquoi vous ne m'entendrez jamais prononcer son nom», a-t-elle dit. «C'est un terroriste. C'est un criminel. C'est un extrémiste. Mais quand je parlerai, il sera sans nom».

AFP


Tags: Christchurch