Les dix villes les plus dangereuses du monde

  18 Mars 2019    Lu: 877
Les dix villes les plus dangereuses du monde

Comme tous les ans, le Conseil citoyen pour la sécurité publique et la justice pénale, une ONG mexicaine, a établi le classement des cinquante villes les plus dangereuses du monde en 2018. 42 se trouvent en Amérique latine. Voici les dix premières de la liste.

Le Conseil des citoyens pour la sécurité publique et la justice pénale (CCSPJP), une ONG mexicaine, a publié ce mardi son classement annuel des 50 villes les plus violentes du monde en 2018. Pour ce faire, il s’appuie sur les données des administrations et classe les villes selon le nombre d’homicides pour 100 000 habitants. Toutefois, il n’inclut que les villes de plus de 300 000 habitants et qui ne sont pas en zone de guerre.

Sur les 50 villes de la liste, 42 se trouvent en Amérique latine. Le Mexique est en tête, avec 15 villes dans le classement : c’est la première année que le pays est autant représenté dans cette liste, alors qu’en 2015, il n’y avait que cinq villes mexicaines. Viennent ensuite le Brésil, avec 14 villes, et le Venezuela, avec six villes. Deux villes colombiennes et deux villes honduriennes figurent également sur la liste, ainsi que quatre villes américaines : Saint-Louis, Baltimore, Détroit et la Nouvelle-Orléans. Sans oublier trois villes en Afrique du Sud : Le Cap, la Métropole Nelson Mandela Bay et Durban.

Ce classement est toutefois à prendre avec précaution : en effet, le nombre d’habitants par ville indiquée par le CCSPJP est parfois beaucoup plus important que les données de recensement disponibles sur internet. De plus, comme le précise le site d’information américain Business Insider, il manque certaines données, notamment « au Venezuela, où le gouvernement n’a pas encore publié de données sur les homicides pour lesquelles les autres estimations, comme celles des journaux, sont incomplètes ou incohérentes ».

10- Ciudad Bolívar (Venezuela)

Dans cette ville du nord-est du Venezuela, le taux d’homicide en 2018 est de 66,36 pour 100 000 habitants. 

9- Fortaleza (Brésil)

Fortaleza, capitale de l’État de Ceará, arrive à la 9e place du classement avec un taux d’homicide de 69,15 pour 100 000 habitants. 

8- Natal (Brésil)

Avec 1 185 homicides en 2018 pour une population de 1,5 million d’habitants, le taux d’homicide à Natal est de 74,67 pour 100 000 habitants. 

7- Ciudad Guayana (Venezula)

Dans cette ville vénézuelienne de plus de 800 000 habitants, le taux d’homicide est de 78,3 pour 100 000 habitants.

6- Irapuato (Mexique)

À Irapuato, le taux d’homicide est de 81,44 pour 100 000 habitants.

5- Ciudad Juárez (Mexique)

À Ciudad Juárez, ville qui abrite environ 1,4 million d’habitants, 1 251 homicides ont été dénombrés, portant le taux d’homicide à 85,56 pour 100 000 habitants. 

4- Ciudad Victoria (Mexique)

Ciudad Victoria, la capitale de l’État de Tamaulipas, enregistre un taux d’homicide de 86,01 pour 100 000 habitants. 

3- Caracas (Venezuela)

La capitale du Venezuela, qui était première du classement en 2015, pointe à la 3e place cette année. 2,9 millions de personnes habitent dans la ville et sa région métropolitaine et 2 980 homicides ont été dénombrés, portant le taux d’homicide à 99,98 pour 100 000 habitants.

2- Acapulco (Mexique)

Dans cette ville balnéaire située sur la côte Pacifique du Mexique, le taux d’homicide est de 110,50 pour 100 000 habitants. 

1- Tijuana (Mexique)

Avec 2 640 homicides, Tijuana remporte la première place de ce macabre classement, avec un taux d’homicide de 138,26 pour 100 000 habitants.

Par Ouest-France


Tags: sécurité   monde