Avant le Brexit, le prince William en visite en Irlande du Nord

  27 Février 2019    Lu: 386
Avant le Brexit, le prince William en visite en Irlande du Nord

Le prince William et son épouse Kate sont arrivés en Irlande du Nord mercredi alors que le gouvernement britannique cherche à rassurer la province au coeur des débats sur le Brexit que sa stabilité, tant recherchée après les années de troubles, perdurera. 

Le second sur la ligne de succession au trône et son épouse doivent "célébrer les jeunes gens d'Irlande du Nord" lors de cette visite de deux jours, qui intervient au moment où les députés britanniques continuent de se quereller sur les modalités de la sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne, prévue le 29 mars. 

Même si les membres de la famille royale sont censés se tenir à l'écart de la politique, leurs visites sont souvent organisées en collaboration avec le gouvernement afin de soutenir lson programme politique et économique.

Peu de temps après le référendum de juin 2016 sur le Brexit, le prince William avait effectué une tournée au Canada, puis en Europe, un voyage perçu comme un effort de rapprochement, le Royaume-Uni cherchant à conserver ses anciennes alliances en Europe et à nouer de nouveaux liens commerciaux avec le Commonwealth. 

Les visites royales stratégiques se sont multipliées depuis. Mais le voyage en Irlande du Nord, province britannique ensanglantée par un conflit de trois décennies entre républicains nationalistes et loyalistes unionistes, est une mission particulièrement délicate. 

Depuis la fin du conflit et l'accord du Vendredi Saint de 1998, les habitants d'Irlande du Nord se sont habitués à passer librement la frontière pour se rendre en République d'Irlande, pays membre de l'UE.

Lors du référendum, l'Irlande du Nord avait voté à 56% pour rester dans l'UE. L'avenir de la frontière est depuis au cœur du Brexit. Le Royaume-Uni comme l'UE s'opposent au rétablissement d'une frontière terrestre, afin d'éviter de raviver les tensions, mais divergent sur les dispositions à mettre en oeuvre.

Au-delà de l'Irlande du Nord, le Brexit a provoqué de profondes divisions au Royaume-Uni. Le mois dernier, la reine Elizabeth avait appelé le pays à "se rassembler pour chercher un terrain d'entente", lors d'une allocution devant le Women's Institute.


Tags: Brexit   princeWilliam