Le Pakistan demande l'aide de l'ONU face aux tensions avec l'Inde

  19 Février 2019    Lu: 547
Le Pakistan demande l

Le Pakistan a demandé mardi l'aide des Nations unies pour apaiser les tensions avec l'Inde qui se sont accrues depuis l'attentat suicide contre les forces indiennes qui a fait plus de 40 morts dans la région du Cachemire la semaine dernière.

New Delhi accuse Islamabad de complicité dans cette attaque revendiquée par les islamistes pakistanais de la Jaish-e-Mohammad (JeM).

Le Premier ministre indien Narendra Modi, en campagne pour les législatives qui doivent avoir lieu d'ici mai, a promis une réponse ferme et donné carte blanche aux forces de l'ordre pour mettre fin aux violences séparatistes dans la région himalayenne.

"C'est avec un sentiment d'urgence que j'attire votre attention sur la détérioration de la sécurité dans notre région après que l'Inde a menacé de recourir à la force contre le Pakistan", écrit le ministre pakistanais des Affaires étrangères, Shan Mahmood Qurehsi, dans une lettre adressée au secrétaire général de l'Onu Antonio Guterres.

"Il est impératif de prendre des mesures en vue d'une désescalade. Les Nations unies doivent prendre des mesures pour réduire les tensions", ajoute-t-il.

Les autorités indiennes ont annoncé lundi la mort de l'organisateur présumé de l'attaque lors d'un affrontement avec les forces de l'ordre.

Selon un responsable de l'armée indienne, s'exprimant mardi devant les journalistes, l'attentat a été supervisé depuis une zone frontalière par des commandants de la principale agence du renseignement pakistanais, l'ISI, et des commandants de la JeM.

"La JeM est l'enfant de l'armée pakistanaise et de l'ISI", a encore déclaré le général K.J.S Dhillon.

"Attribuer (l'attaque) au Pakistan avant même d'avoir enquêté est absurde", répond dans sa lettre Shan Mahmood Qurehsi. "Il faut demander à l'Inde de mener une enquête transparente et crédible."

Reuters


Tags: Pakistan   Inde