Egypte: sept jihadistes présumés tués, 15 militaires morts ou blessés dans une attaque

  16 Février 2019    Lu: 642
    Egypte:   sept jihadistes présumés tués, 15 militaires morts ou blessés dans une attaque

Sept djihadistes présumés ont été "éliminés" et 15 militaires ont été tués ou blessés dans une attaque "terroriste" contre un checkpoint dans le Nord-Sinaï égyptien, a annoncé aujourd'hui l'armée qui mène une offensive contre le groupe État islamique (EI) dans cette région.

L'Egypte, confrontée à une multiplication d'attaques de groupes extrémistes, a lancé l'année dernière une vaste campagne baptisée "Sinaï 2018" pour déloger l'EI de la péninsule et "nettoyer" le pays du "terrorisme".

Des djihadistes présumés ont attaqué un checkpoint dans cette péninsule de l'est du pays et les forces de sécurité ont riposté, conduisant à "un échange de tirs", a indiqué le porte-parole de l'armée, Tamer el-Refai, dans un communiqué. "Un officier et 14 (soldats) ont été tués ou blessés", a-t-il ajouté, sans détailler.

Une source sécuritaire et des sources médicales ont rapporté à l'AFP que 11 membres des forces de sécurité avaient été tués et quatre blessés. L'attaque a eu lieu au sud d'Al-Arich, capitale du gouvernorat du Nord-Sinaï, selon la source sécuritaire. "Sept takfiris (extrémistes sunnites) ont été éliminés lors de l'accrochage", a précisé Tamer el-Refai. Les forces de sécurité ont assuré qu'elles continuaient à "traquer les éléments terroristes (en fuite)".

Le Figaro


Tags: Egypte   attaque