Pompeo reçu à Bruxelles sur fond de tensions au sujet de l'Iran

  15 Février 2019    Lu: 311
Pompeo reçu à Bruxelles sur fond de tensions au sujet de l

Federica Mogherini, porte-parole de la diplomatie européenne, a reçu aujourd'hui le secrétaire d'Etat américain Mike Pompeo à Bruxelles, au lendemain d'une conférence sur le Proche-Orient qui a donné un nouvel aperçu des divergences entre les Etats-Unis et leurs alliés au sujet de l'Iran.

Le vice-président Mike Pence leur a reproché, lors de cette conférence organisée à Varsovie, d'essayer de contourner les sanctions américaines imposées à la République islamique. Prise par une réunion de l'Otan, Federica Mogherini, qui a largement contribué à la conclusion de l'accord de 2015 sur le programme nucléaire iranien dénoncé en mai par Donald Trump, ne s'est pas rendue à Varsovie. Priée par la presse de réagir aux propos de Mike Pence, la diplomate italienne s'est refusée aujourd'hui à tout commentaire. Le sujet n'a pas non plus été abordé lors son entretien d'une heure avec Mike Pompeo, qui a été amical et constructif, selon Robert Palladino, porte-parole du département d'Etat.

Ils n'ont pas non plus évoqué l'accord de Vienne, mais ont parlé des "activités de déstabilisation de l'Iran et de la nécessité d'y faire face", a-t-il poursuivi. Les deux diplomates ont par ailleurs promis de coordonner leurs efforts en faveur de la restauration de la démocratie au Venezuela, du règlement des conflits syrien, afghan et ukrainien, et d'oeuvrer à la réussite du second sommet américano-nord-coréen, fin février à Hanoï, ajoute-t-il dans un communiqué.

Berlin, Paris et Londres ont annoncé fin janvier l'entrée en vigueur d'un mécanisme de paiement européen destiné à permettre la poursuite des transactions commerciales entre l'Union européenne et l'Iran en dépit du rétablissement des sanctions américaines. 

Reuters


Tags: Pompeo   Iran