En Grèce, 17 morts de la grippe A en une semaine

  14 Février 2019    Lu: 737
  En Grèce, 17 morts de la grippe A en une semaine

La grippe A a fait 17 morts la semaine dernière en Grèce, sur un total de 56 personnes tuées par le virus depuis octobre dans le pays, a annoncé jeudi le centre grec d'épidémiologie (Keelpno).

"La grippe en Grèce reste à un niveau élevé, le type dominant étant celui de A(H1N1)", selon un communiqué du Keelpno qui dépend du ministère de la Santé. La semaine dernière, entre les 6 et 10 février, 149 cas de grippe au total ont été enregistrés dont 99,3%, soit 119 cas, étaient de type A: 101 cas étaient H1N1 et le reste H3N2.

"La grippe A est actuellement dominante dans toute l'Europe et atteint surtout les personnes âgées ou celles ayant des problèmes de santé chroniques", a indiqué à l'AFP Sotiris Tsiordas, professeur à l'Université d'Athènes spécialiste des infections. Il a déploré le faible niveau de vaccination en Grèce, entre 20 et 30%, l'une des raisons majeures, selon lui, de l'expansion du virus.

Parmi les 56 victimes de la grippe depuis octobre figurent 17 femmes et 39 hommes ayant un âge moyen de 68 ans. La grande majorité des victimes (49) avaient pourtant été hospitalisées en unité de soins intensifs, selon la même source.

La grippe porcine - ou grippe A - est le nom commun utilisé pour le virus H1N1, maladie respiratoire qui se contracte au contact des porcs et se transmet ensuite d'homme à homme par inhalation.

En 2009, après des cas déclarés aux Etats-Unis et au Mexique, l'Organisation mondiale de la santé (OMS) avait lancé une alerte de pandémie, levée en 2010.

AFP


Tags: Grèce   grippe