Le pape François parle intelligence artificielle avec le patron de Microsoft

  13 Février 2019    Lu: 421
Le pape François parle intelligence artificielle avec le patron de Microsoft

Le pape François s’est entretenu mercredi des possibles dangers de l’intelligence artificielle avec le président de Microsoft, Brad Smith, en amont d’une réunion sur la roboéthique organisé au Vatican.  

« Entre de mauvaises mains, chaque instrument peut devenir une arme » si l’humanité ne peut pas suivre la technologie elle-même, a déclaré Brad Smith à la presse avant d’être reçu par le pape en audience privée.   

Le dirigeant a discuté avec le pape « d’une intelligence artificielle au service du bien commun et d’activités visant à réduire la fracture numérique qui persiste au plan mondial », a déclaré le Vatican.   

Le pape François avait exhorté les dirigeants du monde, réunis à Davos l’an passé, à veiller à ce que l’intelligence artificielle « contribue à servir l’humanité et à protéger notre foyer commun, plutôt que le contraire ».   

Brad Smith a déclaré pour sa part au journal du Vatican, L’Osservatore Romano, qu’ » afin de garantir la confiance des gens dans la technologie, nous devons penser au-delà de la technologie elle-même ».   

« Nous avons besoin de principes éthiques forts, de nouvelles lois, de formation pour les personnes ayant de nouvelles compétences et même de réformes du marché du travail ».   

Il est aussi ressorti de cette audience que Microsoft et l’Académie pontificale pour la Vie allaient s’associer pour promouvoir un prix international sur « l’éthique dans l’intelligence artificielle ».    

Ce prix sera attribué à la meilleure thèse de doctorat entre septembre 2018 et octobre 2019 sur l’intelligence artificielle au service de l’humanité.   

En 2019, l’Académie pontificale pour la Vie s’intéressera à « la roboéthique: humains, machines et santé », thème de sa réunion plénière qui se tiendra du 25 au 27 février.   

AFP


Tags: papeFrançois   Microsoft