Affaire Skripal: un possible 3e suspect et des ramifications en Bulgarie

  10 Février 2019    Lu: 796
Affaire Skripal: un possible 3e suspect et des ramifications en Bulgarie

Le parlement bulgare va se saisir d’informations du site d’investigation Bellingcat selon lesquelles un agent du renseignement militaire russe (GRU) pourrait être lié au possible empoisonnement d’un homme d’affaires et son fils en Bulgarie en 2015, a indiqué samedi le chef de la majorité parlementaire.

Selon Bellingcat, cet agent du GRU est arrivé en Bulgarie quelques jours avant que les deux hommes ne soient frappés par un mal mystérieux et hospitalisés.  

Le site d’investigation affirme par ailleurs, dans ces informations publiées jeudi, que le même agent du GRU se trouvait au Royaume-Uni à la période de l’empoisonnement de l’ex-agent double Sergueï Skripal en mars 2018 à Salisbury.  

Il ne s’agit pas d’un des deux agents du GRU auxquels les autorités britanniques ont attribué l’empoisonnement de Sergueï Skripal et sa fille Ioulia. Bellingcat le présente comme un «troisième suspect» agissant sous le nom de Sergueï Fedotov.  

Le chef du groupe parlementaire du parti conservateur GERB (au pouvoir) a indiqué samedi qu’une commission parlementaire auditionnerait jeudi les services de renseignement bulgares à propos de l’empoisonnement présumé de l’entrepreneur bulgare et de son fils et à propos «des informations sur la complicité de l’auteur dans l’affaire Skripal» 

«Je suis certain que la coordination nécessaire a déjà été établie entre les autorités bulgares, européennes et britanniques et qu’ils travaillent activement sur cette affaire», a ajouté Tsvetan Tsvetanov.  

Le 28 avril 2015, Emilian Gebrev, homme d’affaires dans le secteur de l’armement, avait été hospitalisé après s’être effondré lors d’une réception à Sofia. Son fils adulte et un haut cadre de son entreprise avaient également été affectés.  

Après une période de coma, l’état de M. Gebrev, âgé de 64 ans aujourd’hui, s’était amélioré et il était sorti de l’hôpital un mois plus tard, rapporte Bellingcat, qui fait état d’une nouvelle hospitalisation en mai.  

«Les médecins ont supposé que le poison avait été appliqué ou consommé dans la journée ou les jours précédant le 28 avril», écrit le site, qui précise que la substance impliquée n’a pas été identifiée formellement.  

Sergueï Fedotov, un Russe de 45 ans, serait arrivé en Bulgarie par un vol en provenance de Moscou le 24 avril 2015 et n’aurait pas utilisé son vol retour prévu le 30, mais il a été localisé à l’aéroport d’Istanbul dans la soirée du 28. Il était de retour en Bulgarie pour quelques jours au mois de mai.  

Par rapport à l’affaire Skripal, Bellingcat affirme que cet agent présumé du GRU a atterri à Londres en provenance de Moscou le 2 mars 2018. Sergueï Skripal et sa fille avaient été empoisonnés le 4 mars au Novitchok, un puissant agent innervant de conception soviétique. 

L’attaque commise à Salisbury est jusqu’ici considérée comme la première utilisation russe d’armes chimiques en Europe depuis la Seconde Guerre mondiale. Elle a provoqué une crise diplomatique entre le Royaume-Uni et la Russie, qui nie toute implication. 

AFP


Tags: