Gucci, accusé de racisme, retire ce pull de la vente

  09 Février 2019    Lu: 597
Gucci, accusé de racisme, retire ce pull de la vente

Devant les réactions suscitées par son pull, tiré de sa dernière collection, la marque italienne Gucci a décidé de le retirer de la vente. Sa coupe, entre cagoule et col roulé, évoque une "blackface".

Le terme "blackface" désigne le fait que des personnes blanches se maquillent en personne noire avec des traits exagérés conformes aux pires stéréotypes de l'époque coloniale. Le pull au col roulé, vendu pour la modique somme de 890 dollars, présente une bouche rouge et surdimensionnée, détail utilisé dans ces caricatures racistes.

Devant le tollé sur les réseaux sociaux, la marque a choisi de retirer le pull de la vente, aux Etats-Unis en tout cas. Au moment de l'écriture de cet article, le pull était toujours disponible à l'achat depuis la France. Gucci a également publié un mea-culpa sur Twitter, présentant ses excuses, précisant considérer "que la diversité est une valeur fondamentale qui doit être pleinement défendue, respectée et au premier plan de toutes les décisions que nous prenons".

Un peu tard pour étouffer la polémique. D'autant plus qu'elle intervient en plein "Black History Month", le "Mois de l'Histoire des Noirs", très suivi aux Etats-Unis.

Ce n'est pas la première fois qu'une marque de luxe est accusée de racisme à cause d'une "blackface". En décembre 2018, Prada avait été pris à partie pour des porte-clés rassemblant tous les critères de la caricature raciste, assurant cependant que ces personnages étaient "purement imaginaires". La marque avait cependant retiré les porte-clés de la vente après avoir présenté ses excuses.

Source: Le HuffPost


Tags: Gucci   racisme