Une explosion à Athènes qui a fait des blessés revendiquée par un groupe extrémiste

  19 Janvier 2019    Lu: 382
Une explosion à Athènes qui a fait des blessés revendiquée par un groupe extrémiste

L’explosion qui a eu lieu dans la capitale grecque à la fin du mois de décembre et qui a fait des blessés a été revendiquée par le groupe extrémiste Secte iconoclaste. Comme l’a indiqué une source policière, le groupe a annoncé d’autres actions violentes.

Le groupe extrémiste Secte iconoclaste a revendiqué l'attentat à l'explosif commis à la fin du mois de décembre dans un quartier d'Athènes qui a fait deux blessés et a promis d'autres actions violentes, selon une source policière, citée par l'AFP.

C'est la première fois que ce groupe extrémiste fait parler de lui, toujours selon la même source. Le texte de revendication, paru en grec sur un site espagnol, est actuellement analysé par la police antiterroriste.

L'agence précise que le groupe menace en outre de commettre d'autres actions plus violentes.

Un engin incendiaire artisanal a explosé le 27 décembre devant une église située dans le quartier huppé de Kolonaki, dans le centre d'Athènes, faisant deux blessés, dont un policier et le gardien de l'église. L'explosion survenue à 07h10 (05h10 GMT) a eu lieu au moment où le policier était en train d'examiner un paquet suspect déposé devant l'église Saint-Denis qui se trouve dans l'une des principales rues du quartier de Kolonaki.

Plus tôt, une bombe artisanale avait explosé devant le groupe des médias Skaï dans la banlieue balnéaire d'Athènes provoquant d'importants dégâts. L'attentat a été revendiqué début janvier par l'organisation "des combattants populaires (OLA, extrême gauche), qui avait déjà revendiqué au moins cinq attentats similaires depuis son apparition en 2013, sans jamais faire jusqu'ici de victime.

Sputnik


Tags: Athènes   explosion