Une île disparaît mystérieusement de Google Maps

  14 Janvier 2019    Lu: 481
Une île disparaît mystérieusement de Google Maps

L'île Jeannette, située au beau milieu de la mer de Sibérie orientale, a été rayée de la carte par les équipes de Google.

En utilisant Google Maps pour vous balader au Nord-Est de la Russie, au beau milieu de la mer de Sibérie orientale, vous tomberez sur une petite île qui a été recouverte par une tache noire. Ce lieu, c'est l'île Jeannette, un petit bout de terre d'une superficie de 3,3 kilomètres carrés qui fait partie de l'archipel De Long. 

L'île inhabitée n'a été découverte qu'à la fin du 19e siècle lors de l'expédition américaine de la Jeannette - d'où son nom - qui tenta sans succès d'atteindre le pôle Nord par le détroit de Béring. Elle fut d'abord revendiquée par les États-Unis puis par la Russie.

Bien que l'histoire de l'île ne soit pas particulièrement intéressante, le fait que Google Maps la dissimule a provoqué l'apparition de nombreuses théories du complot allant des aliens à des accords secrets gouvernementaux. Sur le forum 4chan, certains avancent également qu'elle abriterait un silo à missile ou une base militaire. 

Erreur ou censure intentionnelle?
Il n'est pourtant pas rare que des endroits soient masqués sur le service de cartographie de Google. C'est notamment le cas aux États-Unis, en Russie, en Corée du Nord et même en France, où des bases militaires, des centrales nucléaires ou des prisons ont été censurées pour des raisons de sécurité. D'autres zones géographiques sont également masquées pour des raisons politiques, comme l'entièreté d'Israël et des territoires palestiniens. La "disparition" de l'île Jeannette pose donc une série de questions: est-ce intentionnel ou s'agit-il d'une erreur des équipes techniques? 

Si l'île de Jeannette semble bien mystérieuse, elle est pourtant ouverte aux expéditions et aux visiteurs, comme en témoignent plusieurs rapports publiés en ligne. À en juger par les photos, elle ne abrite aucune base militaire secrète, de silo à missile... ni même d'extraterrestres.


Tags: GoogleMaps