Etats-Unis: un nouvel émissaire pour la coalition antidjihadistes

  05 Janvier 2019    Lu: 675
    Etats-Unis:   un nouvel émissaire pour la coalition antidjihadistes

L'émissaire des Etats-Unis pour la Syrie, James Jeffrey, va également occuper le poste d'envoyé spécial pour la coalition internationale antidjihadistes après la démission de Brett McGurk dans la foulée de la décision du retrait des militaires américains déployés en territoire syrien.

Brett McGurk, nommé par l'ex-président Barack Obama et confirmé par Donald Trump pour représenter Washington auprès de la coalition contre le groupe jihadiste Etat islamique (EI) en Irak et en Syrie, a démissionné le 21 décembre après l'annonce du locataire de la Maison Blanche qui a créé la surprise en décrétant le retrait américain. Son départ, effectif depuis le 31 décembre, avait suivi celui du ministre de la Défense Jim Mattis.

Depuis l'annonce présidentielle, l'administration Trump s'efforce de dissiper l'impression d'un retrait précipité de Syrie. Pour rassurer les alliés engagés dans la coalition antidjihadistes, le département d'Etat américain garantit désormais qu'il n'y a "pas de calendrier" pour le retrait militaire, qui sera "extrêmement coordonné" afin de ne "pas laisser de vides que les terroristes pourraient exploiter". Le département d'Etat a donc également annoncé aujourd'hui que James Jeffrey porterait la double casquette de représentant spécial pour la Syrie et d'envoyé spécial pour la coalition internationale. L'ambassadeur Jeffrey va donc "diriger et coordonner" les "efforts du département d'Etat pour mettre en oeuvre l'annonce du président Trump d'un retrait responsable des troupes américaines de Syrie, en coordination avec nos alliés et partenaires, sans nuire aux objectifs des Etats-Unis en Syrie et en Irak, y compris la défaite durable de l'EI", a déclaré un porte-parole de la diplomatie américaine, Robert Palladino, dans un communiqué.

Le Figaro


Tags: Etats-Unis   émissaire   coalition