"Gilets jaunes" : nouveau samedi sous haute tension en France

  15 Décembre 2018    Lu: 247
    "Gilets jaunes" :   nouveau samedi sous haute tension en France

Pour la cinquième semaine consécutive, une partie des contestataires des "Gilets jaunes" ont prévu de manifester ce samedi partout en France, où un important dispositif de sécurité a été déployé, notamment à Paris.

Au terme d'une semaine marquée par les annonces du président Emmanuel Macron pour le pouvoir d'achat et l'attentat meurtrier de Strasbourg, la tension reste forte dans le pays, à dix jours de Noël, période cruciale pour le chiffre d'affaires des commerçants.

Paris, 8.000 membres des forces de l'ordre sont mobilisés, appuyés par 14 véhicules blindés de la gendarmerie.

Le périmètre de protection des institutions, autour de l'Elysée, du ministère de l'Intérieur, de l'Assemblée nationale et de Matignon, est renouvelé. Dans le reste de la ville, un quadrillage préventif très serré a été mis en place, a expliqué le préfet de police de Paris, Michel Delpuech.

Il était encore difficile cette semaine pour les autorités d'estimer l'ampleur de la manifestation, le mouvement sans chef de file ni structure ayant entraîné dans son sillage casseurs et pilleurs.

La semaine dernière, les violences ont donné lieu à 1.939 interpellations dans le pays, dont 1.082 dans la capitale, où de nombreux commerces ont été endommagés ou pillés, tandis que d'autres avaient renoncé à ouvrir leurs portes.

Le gouvernement, imité par de nombreux responsables politiques et syndicaux à l'exception notable de la CGT et de La France insoumise de Jean-Luc Mélenchon, ont exhorté les "Gilets jaunes" à ne pas manifester cette semaine, invoquant le drame de Strasbourg et la fatigue des forces de l'ordre.

En province, des élus ont demandé des renforts policiers comme à Toulouse, où les dégâts ont été d'ampleur la semaine passée. 


Tags: Giletsjaunes   France