Un navire de Rohingyas en fuite intercepté par la marine birmane

  27 Novembre 2018    Lu: 631
Un navire de Rohingyas en fuite intercepté par la marine birmane

Les autorités birmanes ont intercepté un bateau transportant 93 personnes, semble-t-il des musulmans Rohingyas fuyant les camps de déplacés de l'ouest de la Birmanie dans l'espoir d'atteindre la Malaisie, a déclaré mardi un responsable birman.

Il s'agit du troisième navire parti pour la Malaisie à être arraisonné dans les eaux birmanes depuis que la mousson a commencé à se calmer en octobre, ramenant un temps plus propice aux voyages en mer.

La marine birmane a intercepté le navire dimanche et a interpellé 93 personnes, qui disaient venir du camp de Thae Chaung, situé dans le secteur de Sittwe, capitale de l'Etat d'Arakan dans l'ouest de la Birmanie, a-t-il dit.

Le camp de Thae Chaung est peuplé de personnes déplacées, dont la plupart sont des Rohingya, communauté de musulmans apatrides dont plus de 700.000 membres sont passés au Bangladesh l'an dernier pour fuir la répression militaire dans l'Etat d'Arakan, selon les chiffres des Nations unies.

Des enquêteurs mandatés par l'Onu ont accusé l'armée birmane d'"intentions génocidaires" et de nettoyage ethnique à l'encontre de cette communauté. La Birmanie a rejeté la plupart des accusations d'atrocités, et tiennent les insurgés Rohingyas, qui ont attaqué des bateaux de la police, pour responsables de l'exode.


Tags: