L'Italie se met et met les autres en danger, estime l'Autriche

  19 Octobre 2018    Lu: 483
L

L'Italie se met et elle met d'autres pays en danger en ne respectant pas les règles budgétaires européennes dans son projet de budget pour 2019, a estimé vendredi le chancelier autrichien Sebastian Kurz.

"L'Union européenne n'est pas prête à assumer ce risque, ces dettes pour l'Italie", a déclaré le dirigeant conservateur à des journalistes en marge du sommet européen de Bruxelles.

Le chancelier autrichien a rappelé que le déficit budgétaire de 2,4% prévu dans le projet de budget italien - trois fois supérieur à l'engagement de Rome auprès de ses partenaires européens pour 2019 - ne respectait pas les critères fixés aux Etats membres par le traité de Maastricht.

Le ministre autrichien des Finances, Hartwig Löger, a appelé de son côté la Commission européenne à dire clairement à l'Italie qu'elle doit respecter les règles communes. "On ne peut pas et on ne devrait pas accepter que qui que ce soit ait un comportement égoïste et dise 'je défends mes propres intérêts, j'agis à ma façon'", a déclaré le ministre pendant une conférence d'investisseurs à Vienne. "J'espère que la Commission européenne va apporter une réponse claire à l'Italie", a-t-il poursuivi. "Nous avons besoin de discipline et de responsabilité."


Tags: Italie   Autriche