Canada: première réunion de femmes ministres des Affaires étrangères

  22 Septembre 2018    Lu: 766
Canada: première réunion de femmes ministres des Affaires étrangères

Les femmes sont "des maillons essentiels pour trouver des solutions aux défis politiques, économiques et sociaux auxquels nos sociétés font face", a déclaré vendredi Chrystia Freeland, chef de la diplomatie canadienne à l'ouverture d'une réunion sans précédent d'une vingtaine de femmes ministres des Affaires étrangères.

Cette réunion, la toute première de l'histoire, réunit jusqu'à samedi à Montréal une vingtaine des quelque 30 femmes qui dirigent actuellement la diplomatie de leur pays dans le monde.

Les ministres échangeront entre elles à huis clos sur quatre thèmes: "le renforcement de l'autonomie, de la participation politique et du leadership des femmes", "le renforcement de la démocratie", "la promotion de la paix et de la sécurité" et "l'élimination de la violence fondée sur le genre".

"Je vais toujours promouvoir la représentation égale et le respect des droits des femmes et des filles", car "lorsque nous sommes tous impliqués dans les processus de décision, nos sociétés deviennent plus fortes, nos économies et notre classe moyenne deviennent plus prospères et nos pays plus sûrs", a indiqué Mme Freeland.

Mme Freeland copréside la réunion avec Federica Mogherini, représentante de l'Union européenne pour les Affaires étrangères. Lors de la séance d'ouverture, toutes deux ont dit espérer que cette rencontre marquera le début d'une tradition de coopération entre les femmes ministres.

Outre Mmes Freeland et Mogherini, la conférence réunit des ministres de dix-sept autres pays (Afrique du Sud, Andorre, Bulgarie, Costa Rica, Croatie, Dominique, Ghana, Guatemala, Honduras, Indonésie, Kenya, Namibie, Norvège, Panama, Rwanda, Sainte-Lucie et Suède).

AFP


Tags: Canada