Une alimentation saine et équilibrée ferait peser de lourdes menaces sur l’humanité

  10 Août 2018    Lu: 196
Une alimentation saine et équilibrée ferait peser de lourdes menaces sur l’humanité

La sécurité alimentaire mondiale et la gestion des surfaces agricoles représentent deux défis urgents et intimement liés auxquels doit faire face l’humanité, selon des chercheurs de l’Université de Guelph au Canada.

Des chercheurs de l'Université canadienne de Guelph sont parvenus à la conclusion que les recommandations nutritionnelles du département de l'Agriculture des États-Unis concernant la consommation d'aliments à faible teneur en calories et en acides gras saturés étaient irréalisables pour l'humanité tout entière.

Dans un article publié par la revue scientifique PLOS One, ils expliquent qu'il y a un déficit de terres fertiles et que la transition vers une alimentation saine provoquera une crise alimentaire.

«Nos résultats attestent que l'adhésion mondiale aux directives (du département américain de l'Agriculture, ndlr) nécessiterait un milliard d'hectares de terres supplémentaires, soit environ la taille du Canada», signalent les auteurs de l'étude.

En outre, les pratiques agricoles actuelles donnent à penser que les pays de l'hémisphère oriental augmenteront sensiblement la superficie des terres agricoles tandis que, dans les pays occidentaux et en Océanie, le passage au régime alimentaire recommandé permettra de limiter les surfaces agricoles.

De l'avis des chercheurs, les recommandations devraient tenir compte non seulement de l'influence sur l'organisme d'une alimentation saine et équilibrée, mais aussi des particularités économiques et culturelles des pays.

Ils estiment qu'il est nécessaire de prendre des mesures visant à prévenir le déficit éventuel de terres et d'eau, notamment promouvoir des cultures résistantes à la sécheresse et répartir l'eau entre les régions de manière plus efficace.

(Sputnik)


Tags: