Les ondes des téléphones peuvent abîmer la mémoire des jeunes

  23 Juillet 2018    Lu: 671
Les ondes des téléphones peuvent abîmer la mémoire des jeunes

Les jeunes qui collent leur téléphone portable sur l’oreille droite s’exposent à une baisse de leurs capacités mémorielles, d’après l’Institut tropical et de santé publique suisse (Swiss TPH), dont l'étude est publiée dans la revue Environnemental Health Perspectives ce lundi 23 juillet.

Les travaux des scientifiques, qui ont duré un an, consistaient à faire mémoriser à des jeunes de 12 à 17 ans "soit des groupes de mots, soit des formes abstraites", a expliqué au quotidien suisse Le Temps le professeur Martin Röösli, le responsable de la recherche.

Après avoir étudié le profil, les habitudes et les capacités mémorielles de quelques 700 adolescents, les chercheurs ont conclu qu’une "baisse significative" de la mémoire pouvait être liée à la quantité de rayonnement à laquelle ils ont été exposés.

Beaucoup d’études ont déjà été menées pour identifier les effets possibles des champs électromagnétique, des radiofréquences et des rayonnements sur le cerveau, sans succès jusqu’ici, rappelle l’institut.

Collé à l’oreille droite

D’après les conclusions des scientifiques, la mémoire est plus vulnérable aux ondes quand le téléphone est collé à l’oreille, plus précisément à l'oreille droite. Les zones cérébrales liées à la mémorisation se trouvent dans l’hémisphère droit du cerveau.

Les chercheurs recommandent l’utilisation du haut-parleur ou d’écouteurs lors des appels. Les dangers seraient plus grands quand le volume du téléphone est au maximum et quand le téléphone recherche du réseau.

Les chercheurs précisent que des études supplémentaires seront nécessaires, notamment pour exclure certains facteurs tels que la puberté dans les conclusions de leur enquête.

"Pour prouver un lien de causalité, il faudrait que des neurobiologistes se penchent sur ce problème", explique Martin Röösli, tandis que le Swiss TPH rappelle que l'effet des rayonnements sur le cerveau est un sujet d’étude relativement nouveau.

Par Euronews


Tags: mémoire