Birmanie: 15 morts dans un glissement de terrain dans une mine de jade désaffectée

  15 Juillet 2018    Lu: 255
Birmanie: 15 morts dans un glissement de terrain dans une mine de jade désaffectée

Au moins 15 personnes ont été tuées et 45 blessées dans un glissement de terrain sur le site d’une ancienne mine de jade dans le nord de la Birmanie, une région où se produisent régulièrement des accidents de ce type, et les pluies de mousson compliquent les recherches, a-t-on appris dimanche de source officielle.

Cet accident est le dernier en date à frapper cette zone de mines dans l’Etat Kachin, une région montagneuse couverte d’une jungle épaisse au coeur de l’industrie du jade, pierre très prisée notamment en Chine voisine.

Les victimes, tuées sur le coup sauf l’une qui est morte à l’hôpital, «cherchaient du jade» samedi dans une mine désaffectée du canton de Hpakant quand s’est produit un glissement de terrain, explique le ministère de l’Information sur son site officiel.

L’accident s’est produit dans la localité de Lone Khin, a expliqué à l’AFP une habitante, Long Long, âgée de 30 ans. «Les opérations de secours ont permis de trouver les corps hier mais ce matin il y a beaucoup de pluie», a-t-elle ajouté.

Un garde de sécurité de la zone a dit à l’AFP s’attendre à ce que d’autres victimes soient retrouvées, mais les pluies rendaient les recherches difficiles dimanche.

Selon le ministère, une équipe de secouristes comprenant des responsables du village, des pompiers et des membres d’ONG locales avaient contribué aux recherches.

La Birmanie est le premier producteur mondial de jade. Mais les conditions d’extraction y sont très mauvaises, les compagnies minières employant de nombreux travailleurs illégaux. Les sites attirent en outre de nombreux travailleurs pauvres qui tentent de trouver des morceaux de jade dans les tas de remblais laissés aux abords des mines.

Plus de 100 personnes avaient péri dans un glissement de terrain similaire dans le canton de Hpakant en novembre 2015.

En mai, 17 personnes avaient été tuées, également dans le canton de Hpakant, après l’effondrement d’un mur sous lequel des mineurs tentaient de trouver du jade.

Selon un rapport publié en octobre 2015 par l’ONG Global Witness, la Birmanie a vendu en 2014 sur le marché mondial près de 27,5 milliards d’euros de jade, soit dix fois le chiffre officiel. Cela représente près de la moitié du produit intérieur brut du pays qui reste l’un des plus pauvres d’Asie du Sud-Est.

Une grande partie de ces recettes échappe à l’Etat, alors que les combats ont repris depuis 2011 entre les soldats birmans et l’Armée d’indépendance Kachin (KIA) qui tire une large part de ses revenus du jade.


Tags: Birmanie