Aide humanitaire de 248 millions USD de l'UE

  12 Juillet 2018    Lu: 548
Aide humanitaire de 248 millions USD de l

Elle servira à soutenir 1,1 de personnes victimes de l’insécurité alimentaire et 650.000 enfants souffrant de «malnutrition sévère».

L’Union Européenne a annoncé, mercredi, une aide d’un montant de plus de 191 millions d’euros (248 millions 300 mille USD) au profit des pays du Sahel.

«Alors que la région du Sahel est confrontée à la plus grande crise alimentaire et nutritionnelle de ces cinq dernières années ainsi qu’à une insécurité persistante, la Commission a annoncé un ensemble de mesures d’aide humanitaire d’un montant de plus de 191,3 millions d’euros», a annoncé la délégation de l’Union européenne au Niger dans un communiqué publié sur son site.

«L'aide de l'UE consistera en une assistance vitale pour les personnes les plus vulnérables. Les nouveaux montants débloqués visent à porter secours à plus de 1,1 million de personnes qui ont besoin d'une 
aide alimentaire d'urgence, tout en finançant le traitement de plus de 650 000 enfants souffrant de malnutrition sévère», a déclaré Christos Stylianides, commissaire à l'aide humanitaire et la gestion des crises, cité par le communiqué.

L’aide annoncée bénéficiera à huit pays dont le Burkina Faso, le Tchad, le Cameroun, le Mali, la Mauritanie, le Niger, le Nigeria et le Sénégal.

En 2017, l’Union Européenne a débloqué la somme de 313 millions 40 mille USD au profit des pays du Sahel pour «couvrir une aide alimentaire essentielle pour les foyers vulnérables, le traitement des enfants souffrant de malnutrition sévère, ainsi que des soins de santé, un accès à l’eau, un assainissement, un hébergement et une protection».

Régulièrement confrontés aux effets extrêmes des changements climatiques (sécheresses, inondations...), les pays du Sahel sont exposés, presque chaque année à des situations de crises alimentaire et nutritionnelle qui affectent en grande partie les femmes, les enfants et les personnes âgées.

Selon l’Union Européenne, cette année, ce sont actuellement près de 11, 8 millions de personnes vivant dans les huit pays du Sahel qui ont besoin «d’une aide alimentaire immédiate pour éviter de souffrir de faim, les femmes et les enfants étant les plus concernés».

Toujours d’après l’UE, «près de 4 millions d’enfants sont à risque d’une malnutrition aiguë sévère et ont besoin d’un traitement vital, soit 20% de plus que l’an dernier», repporte Anadolu.


Tags: Aidehumanitaire   l'UE