Un grand succès pour la présentation par l'AAA du livre d'Amir Aliyev en France

  29 Juin 2018    Lu: 4221
Un grand succès pour la présentation par l

Le 26 juin 2018, l'Association des Amis de l'Azerbaïdjan (AAA), avec le soutien de l'Ambassade d'Azerbaïdjan en France, a organisé la présentation du livre (traduit en français) d’Amir Aliyev, Professeur, Docteur en droit, Doyen de la faculté de droit de l'Université d'Etat de Bakou, intitulé « Azerbaïdjan – cible des crimes internationaux : analyse juridique ». 

Le Service Culturel de l'Ambassade d'Azerbaïdjan accueillait ce bel évènement en présence de l’auteur du livre, de Jean François Mancel, président de l’Association des Amis de l’Azerbaïdjan, membre honoraire du Parlement, de Jean Pierre Allali, journaliste et écrivain, vice-président de l’AAA, et de Jacques Soppelsa, Agrégé de géographie, docteur d’Etat et Professeur de Géopolitique à l’Université Paris I (Panthéon-Sorbonne). 

La soirée débuta par un rappel historique de Jean François Mancel concernant le conflit du Haut Karabakh, son histoire, la période postsoviétique bénéfique à l’Arménie qui profita de la situation politique décousue que vivait l'Azerbaïdjan pour occupé la région du Haut-Karabakh mais également 7 provinces avoisinantes. 

Ce conflit, suivi de massacres et de crimes perpétués sur des civils obligea plus d'un millions d'azerbaïdjanais de quitter leurs terres. 

Le professeur à la Sorbonne, Jacques Soppelsa, tout en gardant sa neutralité quant aux évènements, a qualifié les analyses juridiques de l’auteur comme objectives et en adéquation avec la réalité historique, et a noté l'importance fondamentale de cet ouvrage aussi bien pour la société française que la communauté internationale.

Le vice président de l’Association des Amis de l’Azerbaïdjan Jean-Pierre Allali a, quant à lui, tout d’abord présenté l’Azerbaïdjan comme un pays pacifique tout en faisant référence à la puissance militaire de l’Azerbaïdjan lui permettant de récupérer ses terres occupées. Malgré celle-ci, le gouvernement azerbaïdjanais souhaite que ce conflit trouvent une issue pacifique par la voie diplomatique. 

Amir Aliyev présenta son livre, composé de six chapitres, en précisant le contexte des principes du droit international et des dix principes clés qui le compose. Il évoque également l'histoire de l'occupation des terres azerbaïdjanaises, la politique du génocide arménien, les crimes et agressions perpétuées contre l'Azerbaïdjan condamnés fermement par le droit international selon la résolution de l'ONU de 1974.

Il précisa, malgré  les quatre résolutions du Conseil de Sécurité des Nations Unies, et une intensification du processus de négociation du Groupe de Minsk auprès de l'OSCE, que les Arméniens, continuent régulièrement à violer le cessez le feu.

Malgré le droit de l'Azerbaïdjan de s'autodéfendre, l'État offre toutes les options possibles pour trouver un compromis dans un souci de préservation de la paix dans la région et dans le monde. La politique étrangère et les mesures mises en place par le gouvernement azerbaïdjanais et son président, M. Ilham Aliyev, invitent l’Arménie à mettre fin à l'occupation et à résoudre le conflit pacifiquement.

Avant de conclure sa présentation, Amir Aliyev a demandé le soutien de la France, en tant que pays influent, démocratique, coprésident du Groupe de Minsk auprès de l'OSCE et membre permanent du Conseil de sécurité de l'ONU, pour mettre tout en œuvre afin de trouver une solution à ce conflit.

Pour finir, l'ensemble des intervenants ont répondu aux questions de la centaine de personnes présentes issues de milieux universitaire, culturelle et politique. 

Le livre dédicacé a été offert par l’auteur à tous les participants de la soirée.


Tags: France