Mondial 2018: les curieuses claques données à un joueur marocain sonné

  17 Juin 2018    Lu: 580
Mondial 2018: les curieuses claques données à un joueur marocain sonné

Lors du match contre l’Iran, l’un des membres du staff de la sélection marocaine a donné des claques au milieu de terrain qui venait de subir un choc à la tête.

En s’inclinant vendredi face à l’Iran pour son entrée en lice dans cette Coupe du monde, le Maroc a pris un sérieux coup derrière la tête. Pour Nordin Amrabat, milieu de terrain des Lions de l’Atlas, l’expression est à prendre plus littéralement. A la 72e minute, le joueur de Leganés était au duel avec l’Iranien Vahid Amiri le long de la ligne de touche lorsque sa tête a violemment percuté celle de son adversaire.

L’équipe médicale de la sélection marocaine s’est rapidement portée vers Amrabat, allongé sur la pelouse et visiblement touché. La méthode employée pour le remettre sur pied a par contre de quoi interpeller : l’un des membres du staff a commencé a donné de petites claques à Amrabat, comme pour réveiller le joueur sonné. Après quelques minutes, Nordin Amrabat a finalement été remplacé par son petit frère Sofyan.

« Il y a du travail à faire »

Pour de nombreux observateurs, cette scène met en lumière une certaine légèreté concernant le risque de commotions cérébrales, et ce malgré l’entrée en vigueur d’un protocole spécifique pour cette Coupe du monde, comme cela peut l’être dans d’autres disciplines, comme le rugby ou le football américain.

« - Est-ce qu’il a une commotion ? - Je ne sais pas, quel est le protocole ? Claques au visage. - C’est bon, il a une commotion maintenant. Remplace-le », a ironisé sur Twitter le journaliste anglais James Nalton. « C’est comme lorsque l’on essaye de réparer une vieille télé en tapant dessus et en espérant qu’elle va se remettre à marcher », a souligné un autre internaute.

A la tête de la Concussion Legacy Foundation, l’Américain Chris Nowinski, médecin et ancien catcheur qui a beaucoup fait pour sensibiliser au problème des commotions cérébrales dans le sport outre-Atlantique, a aussi fait part de sa stupéfaction sur Twitter. « Déjà un désastre à la Coupe du monde ? ? ? », s’est-il interrogé. « Il semble y avoir du travail à faire. »

Quant à Nordin Amrabat, il a déclaré forfait pour le match face au Portugal mercredi, a-t-on appris auprès de l'encadrement de son équipe.

Il a passé la nuit de vendredi à samedi en observation dans un hôpital de Saint-Pétersbourg et devait regagner le camp de base de l'équipe à Voronej (à environ 500 km au sud de Moscou) dans la journée de samedi.

Le Maroc doit affronter le Portugal mercredi à Moscou, puis l'Espagne le 25 juin à Kaliningrad.

Le Parisien


Tags: Mondial2018