Elon Musk pourrait-il perdre son poste?

  20 Mai 2018    Lu: 1362
Elon Musk pourrait-il perdre son poste?

Les rôles de président et directeur général de Tesla, postes actuellement occupés par Elon Musk, devraient être séparés, insiste la plus grande entreprise de conseil Institutional Shareholder Services (ISS). Selon les spécialistes de l’ISS, cette décision vise à assurer l’indépendance du conseil sous la forme d’une présidence indépendante.

La plus grande entreprise de conseil, Institutional Shareholder Services (ISS), a suggéré aux investisseurs de séparer le rôle de président et de directeur général, postes actuellement occupés par Elon Musk, le visage public du constructeur automobile Tesla, écrit le site Bloomberg.

«En s'opposant aux administrateurs, Antonio Gracias et James Murdoch, et en cherchant à créer un président indépendant, l'Institutional Shareholder Services intensifie la pression sur Tesla pour réformer son conseil d'administration de neuf membres suite aux retards de production sur son modèle 3 de marché de masse», relate le Bloomberg.

«Les actionnaires bénéficieraient de la forme la plus forte de surveillance indépendante du conseil sous la forme d'une présidence indépendante», souligne l'ISS dans un rapport destiné aux clients.

Trois des neuf directeurs de Tesla seront rééligibles lorsque les actionnaires se réuniront lors de leur réunion annuelle le 5 juin.

Selon les spécialistes de l'ISS, Antonio Gracias et James Murdoch sont «trop dépendants» pour occuper leurs postes, s'occupant également d'autres activités, à côtés de celles au sein de Tesla.

Auparavant, Bloomberg avait annoncé que Tesla perdait de l'argent à la vitesse spectaculaire de 6.500 dollars par minute. Ainsi, à ce rythme, le fabriquant de voitures risquerait de ne plus disposer d'aucune liquidité d'ici à la fin de l'année 2018.

Fondée en 2003, Tesla a fonctionné jusqu'en 2010 grâce à des investissements privés, à l'argent de fonds de capital-risque et aux capitaux injectés par Elon Musk. Mais à la différence d'autres constructeurs automobiles, la société bénéficie de l'appui financier du gouvernement américain. Par exemple, en 2010, la société a obtenu du département de l'Énergie des États-Unis un prêt de 465 millions de dollars qui a été remboursé en 2013.


Tags: