Comment améliorer sa technique de nage

  16 Mai 2018    Lu: 1310
Comment améliorer sa technique de nage

Avec la hausse des températures, vous avez repris le chemin de la piscine et vous aimeriez améliorer votre technique. Qui de mieux pour vous conseiller que le médaillé olympique Michael Phelps, le gourou de la natation Terry Laughlin et l'entraîneur olympique David Marsh.

Imaginez un axe 
"L'eau est 1000 fois plus dense que l'air", explique Terry Laughlin. "Donc, la chose la plus importante pour vous est de vous frayer un chemin à travers l'eau. Imaginez un axe central s'étendant de la pointe de votre tête à l'extrémité opposée de la piscine. Tournez votre corps le long de cet axe. A chaque avancée, étirez votre bras aussi loin que vous le pouvez. Gardez les muscles du bas du dos et des abdominaux tendus pendant que vous vous entraînez dans l'eau. Vous pourrez ainsi maintenir la propulsion à la fois de vos bras et de vos jambes. C'est tourner autour de cet axe qui vous donnera une accélération".   

Trouvez votre rythme 
En piscine, votre objectif est de parcourir un grande distance avec le moins de mouvements de bras possible. Les nageurs d'élite comme Michael Phelps peuvent facilement traverser une piscine de 25m en sept mouvements. Essayez de passer en dessous des 20 et de travailler votre élan. Tournez-vous à chaque fois que vous plongez votre bras dans l'eau. "Vous nagerez de plus en plus vite avec vos jambes bien dans l'axe", explique Terry Laughlin. "Ne vous découragez pas si vous constatez un ralentissement et reprenez une intensité élevée".   

Vos bras sont des ancres et vos pieds des nageoires 
Allez chercher l'eau avec tout votre avant-bras et votre main. Faites un angle-droit avec votre bras et creusez comme si vous ramassiez du sable avec une pelle. Gardez vos mains bien larges, plates et fermes. Vous aurez l'impression de tirer votre corps au-dessus de l'eau. Empêcher vos coudes de se plier car cela limiterait votre pouvoir de traction.   

"Vos jambes doivent être tendues", explique Michael Phelps. "Vous faites des mouvements de ciseaux avec vos jambes, tandis que vos pieds restent flexibles. Cela les aidera à se caler sur la course à chaque mouvement. Ils ajouteront un coup de pouce et aideront votre torse à se tordre le long de l'axe central".   

Gardez la tête baissée 
"Quand je nage, je regarde le fond de la piscine", raconte Michael Phelps. "Cela réduit la tension sur le cou et le bas du dos et ça aide mon torse à se maintenir sur l'axe central."   

Ne gaspillez pas votre souffle 
Respirer à chaque fois que votre visage s'approche de la surface est un excellent moyen de se noyer. Faites plutôt en sorte que chaque respiration compte. Expulser énergiquement tout l'air de vos poumons sous l'eau avant de prendre une respiration rapide et complète tous les 3, 5 ou 7 mouvements de bras.   

Les nageurs débutants doivent respirer après chaque mouvement, mais au fur et à mesure que l'endurance s'améliore, vous respirerez tous les trois mouvements. Cela réduira la tension sur votre cou et vos épaules.   

L'entrainement 
Lors de votre entrainement, stimulez votre énergie, ne faites pas toute la session sur le même rythme. Commencer par des longueurs à un rythme détendu pour vous échauffer, puis augmentez la cadence et terminez par un sprint où vous nagerez à 90% de votre puissance. Comptez le nombre de longueurs que vous faites pour gérer votre temps et vous améliorer.   

Lorsque vous faites une pause, elle doit durer un quart du temps durant lequel vous avez nagé. Donc, si vous avez nagé 100m en quatre minutes, reposez-vous pendant une minute avant de commencer la série suivante.


Tags: natation