Des policiers prétendent que des souris ont mangé le cannabis saisi

  13 Avril 2018    Lu: 1361
Des policiers prétendent que des souris ont mangé le cannabis saisi

Huit policiers argentins ont été suspendus après avoir prétendu que des souris avait dévoré près d'une demi-tonne de cannabis saisi par les autorités. Les experts interrogés ont affirmé que les rongeurs n'auraient jamais confondu la drogue avec de la nourriture. 

La disparition du cannabis avait été constaté lors d'une inspection menée dans un entrepôt de la police situé dans la ville de Pilar, à 60 km de Buenos Aires. 6000 kg de drogue y étaient entreposés depuis près de deux ans, mais les inspecteurs ont constaté qu'il n'en restait que 5460 kilos. 

C'est le commissaire arrivé en fonction en avril 2017 qui avait émis des soupçons, finissant par demander une inspection. Son prédecesseur, qui n'avait pas signé l'inventaire avant son départ, se retrouve ainsi mis en cause. Interrogé, comme plusieurs de ses subordonés, sur la disparition d'une partie du cannabis saisi, il a donc accusé des souris de l'avoir dévoré.

Et les experts de l'Université de Buenos Aires ont donc non seulement estimé que les rongeurs n'auraient pas pris le cannabis pour de la nourriture, mais que si ça avait été le cas on aurait rettrouvé des cadavres de souris mortes par intoxication. De plus, il aurait fallu un très grand nombre de rongeurs pour manger autant de cannabis. 

La jsutice devra désormais déterminer si la disparition de la drogue est le fait d'une négligence ou si des actes délictueux ont été commis. (CNEWS Matin)


Tags: cannabis   Argentine