La crise des 25 ans débarque

  09 Avril 2018    Lu: 1576
La crise des 25 ans débarque

Découverte il y a une dizaine d'années, elle vient du nombre écrasant de choix possibles qui arrivent à 25 ans: la carrière, les finances mais aussi les relations amoureuses.

Oubliez la crise de la quarantaine, faites place à la crise du premier quart de vie ou la crise de 25 ans. Les époques changent et les jeunes font aujourd'hui des études plus longues que dans les années cinquante.   

La transition psychologique entre la fin des études et le début de la vie adulte a longtemps été snobée par la science. Le premier à en parler sera le journaliste britannique Damian Barr. Après avoir survécu à la crise de la quarantaine, il a interviewé des centaines de personnes dans son cas. Il a alors découvert l'existence de cette autre crise des 25 ans.   

C'est une période d'insécurité, de doute et de déception qui va durer en moyenne entre 11 mois et deux ans. C'est comme un "blues" dont personne ne parle, mais que beaucoup de jeunes vivent ou ont vécu.   

61% ont des difficultés pour trouver un emploi qui leur plait 

Selon une récente enquête de LinkedIn, 75% des hommes et des femmes qui ont entre 26 et 33 ans souffrent de cette crise. Ils sont inquiets pour leur avenir et cela va bien au-delà du désir de "trouver la bonne voie".   

Pour 61% des personnes interrogées, la première source d'insatisfaction vient de la difficulté de trouver un emploi conforme à leurs passions. Ils sont paniqués quand d'autres trouvent un travail avant eux. Deux personnes sur cinq sont insatisfaites de leur salaire, 44% pensent qu'ils ne pourront jamais acheter de maison et le même pourcentage se sent déjà embourbé dans la routine.   

35% des jeunes subissent une pression pour se marier et 33% ne poursuivent pas la carrière qu'ils avaient souhaitée au départ. 61% des femmes se sentent désavantagées dans leur carrière par rapport aux hommes.   

Tout tout de suite 

Ces doutes et ces questions existentielles sont accentuées par une situation sociale et économique complètement différente de celle des générations précédentes. Les jeunes qui ont entre 20 et 30 veulent trouver un emploi, avoir un vie amoureuse et gagner de l'argent tout de suite et sans faire de compromis.  


Tags: