Kenya : mort de Sudan, le dernier rhinocéros mâle blanc du Nord

  20 Mars 2018    Lu: 1097
Kenya : mort de Sudan, le dernier rhinocéros mâle blanc du Nord

Sudan, le dernier mâle rhinocéros blanc du Nord, est mort au Kenya à l'âge de 45 ans et désormais, seuls les progrès de la science pourraient assurer la perpétuation de cette sous-espèce décimée par le braconnage.

Quand Sudan est né en 1973 dans le parc national de Shambe au Soudan du Sud, il y avait encore 700 rhinocéros blancs du Nord sur la planète. A sa mort, il ne reste plus que deux femelles en vie, toutes deux incapables de se reproduire. Sudan, reconnaissable à son imposante stature et sa corne arrondie, était un vieillard au regard de l'espérance de vie des rhinocéros. Ces derniers mois, son état de santé s'était dégradé.

"Son état de santé s'est significativement détérioré ces dernières 24 heures; il n'était plus capable de tenir debout et souffrait beaucoup. L'équipe vétérinaire a pris la décision de l'euthanasier", a annoncé dans un communiqué la réserve kényane d'Ol Pejeta (centre), où Sudan vivait. C'est dans cette réserve de 350 km2 située à quelque 200 km au nord de Nairobi que Sudan a vécu ses dernières années, sous bonne garde, et en compagnie des deux dernières femelles de l'espèce.

Ironie de l'histoire, son décès intervient alors que des centaines d'experts du monde entier sont actuellement réunis à Medellin en Colombie pour évaluer les moyens de lutter contre l'extinction massive d'espèces sur la planète. "Nous, à Ol Pejeta, sommes tous très tristes de la mort de Sudan. Il était un ambassadeur remarquable de son espèce et on s'en souviendra pour son rôle dans la prise de conscience à l'échelle planétaire du fléau qui pèse non seulement sur les rhinocéros mais également sur les milliers d'autres espèces menacées d'extinction en raison des activités humaines", a réagi le directeur d'Ol Pejeta, Richard Vigne. (AFP)


Tags: Kenya