Trump affiche son soutien aux militants anti-avortement

  20 Janvier 2018    Lu: 549
Trump affiche son soutien aux militants anti-avortement
Des milliers de militants contre le droit à l'avortement se sont rassemblés vendredi à Washington pour leur «Marche pour la vie» annuelle, galvanisés par Donald Trump qui est intervenu par lien vidéo, une grande première.
Selon l'AFP, quelques centaines de mètres seulement séparaient Donald Trump des manifestants réunis sur l'esplanade du National Mall lorsqu'il a pris la parole depuis la roseraie de la Maison Blanche.

«Je suis honoré et très fier d'être le premier président à être ici avec vous, à la Maison Blanche, pour m'adresser à la 'Marche pour la vie'», a-t-il déclaré par écran géant interposé, provoquant des applaudissements nourris dans cet électorat conservateur crucial.

Dénonçant avoir aux Etats-Unis «l'une des lois sur l'avortement les plus permissives du monde», Donald Trump a ensuite affirmé qu'ils figuraient parmi «les seuls sept pays à autoriser les avortements en fin de terme, avec la Chine, la Corée du Nord et d'autres».

Puis, alors qu'il répétait un mythe maintes fois démonté, notamment lorsqu'il l'avait utilisé pendant la campagne, sa langue a fourché, prononçant «born» (né) et non «torn» (arraché) : «En ce moment, dans plusieurs Etats, les lois autorisent qu'un bébé soit né du ventre de sa mère au neuvième mois. Il faut que cela change.»

«Le président le plus pro-life»

Jeudi, le vice-président Mike Pence a assuré que le président américain était «le président le plus pro-life de l'histoire américaine», reprenant l'expression revendiquée par les opposants au droit à l'interruption volontaire de grossesse (IVG).

L'an dernier, Pence était devenu le premier vice-président américain à assister à la «March for Life», un grand défilé annuel des militants «pro-life», composés pour beaucoup de chrétiens traditionalistes.

Un grande première

Selon l'AFP, Donald Trump a aidé les opposants à l'avortement à marquer des points ces douze derniers mois. Ce discours était le premier d'un président en exercice. De précédents présidents républicains, comme Ronald Reagan et George W. Bush, s'étaient adressés aux marcheurs par téléphone.

La «Marche pour la vie» marque un anniversaire considéré comme funeste par ses participants : «Roe v. Wade», l'arrêt emblématique de la Cour suprême qui a légalisé l'avortement le 22 janvier 1973 dans tous les Etats-Unis.

Tags: #Trump