Camp de Rohingyas incendié au Bangladesh

  12 Janvier 2018    Lu: 236
Camp de Rohingyas incendié au Bangladesh

Une femme et trois enfants rohingyas sont morts dans l'incendie de leur tente dans un camp de réfugiés géré par l'ONU au Bangladesh, ont annoncé vendredi les autorités. Selon la police et un responsable du Croissant Rouge, une bougie a déclenché un incendie jeudi soir dans le camp situé à Ghumdum, un village près de la frontière entre la Birmanie et le Bangladesh.

"Sept personnes ont été grièvement brûlées. Elles sont été transférées dans un hôpital de campagne du Croissant Rouge, où deux sont mortes hier soir et deux autres ce matin", a déclaré vendredi à l'AFP Ikram Elahi Chowdhury, un responsable régional du Croissant Rouge. Les victimes étaient arrivées de Birmanie la semaine dernière et attendaient dans ce camp de transit d'être transférées dans un camp de réfugiés à Cox's Bazar.

Un porte-parole du Haut-commissariat aux Réfugiés de l'ONU (HCR) a annoncé l'ouverture d'une enquête. "Nous travaillons étroitement avec les autorités du Bangladesh pour déterminer comment est parti l'incendie et comment de telles tragédies peuvent être évitées à l'avenir", a précisé Joseph Tripura. Plus de 650.000 Rohingyas, une minorité musulmane objet discriminations en Birmanie, ont afflué au Bangladesh depuis le 25 août face à une campagne de répression de l'armée birmane considérée par l'ONU comme une épuration ethnique.

Nombre de réfugiés transitent par des camps installés le long de la frontière avant d'être redirigés vers les principaux camps de réfugiés à Cox's Bazar.

Tags: #Rohingyas